La septième aventure de Lara


 

Laissez aller votre imagination ! Faites-nous part de vos histoires, poèmes et autres, que cela concerne Lara Croft ou non.

Modérateurs: Phantom_Blue, Bigs Moderaiders, Co Admin

La septième aventure de Lara

Messagepar Phantom_Blue » 20 Mai 2018, 10:52


1

Winston mordit sans grande conviction dans le Grand Chicago, un burger à l'américaine. Il mâcha en cherchant à deviner le goût exact.
Lara esquissa un sourire amusé devant l'expression de son visage, pendant qu'elle savourait une frite trempée dans un petit pot de ketchup.
— Allez Wiwi, c'est quand même autre chose, non ? Le MacDo ça nous change des repas solennels dans la salle à manger du manoir.
— Il est vrai que la différence est flagrante, répondit-il en regardant la couleur du steack entre la feuille de salade et la tranche de tomate.
— Allez, soyez un peu dans le coup ! On n'est plus au temps de la reine Victoria ! On a quand même connu la Beatlemania dans les sixties !
— Et je le regrette, il y avait tout un prestige qui s'est malheureusement perdu avec la nouvelle génération. Quant aux Beatles, même anoblis par la reine, pour moi ils demeurent des beatniks sauvages.
— Mais vous ne vous sentez pas plus jeune ? Vous portez le même blouson que James Dean dans "La fureur de vivre". Et les jeans Lewis vous vont super bien.
— Je ne doute pas de votre bon goût en matière de mode, mais je préfère le costume classique. Bon, ceci dit, c'est bien pour vous faire plaisir et parce que j'ai perdu mon pari.
— Eh oui, mon cher Wiwi, parfois on oublie, maintenant vous savez de nouveau que la reine Elisabeth II a été couronnée le 2 juin 53 et non pas le 22 juin.
Winston ne répondit pas et s'empara d'une frite. Avec la pointe de ketchup, il sembla apprécier mais commenta :
— Cela ne vaut pas le rosbif au yorkshire pudding.
— Ah la la, Wiwi, je vous adore !

2

Un soleil radieux brillait sur Londres. Lara tenait Winston par le bras. Vêtue d'une minijupe digne de celles de Mary Quant, d'une paire de bottes à semelles compensées à la Barbarella, et d'un tee-shirt affichant la "langue tirée" des Rolling Stones.
Les passants se retournaient devant cet étrange couple, se demandant comment une jeune fille à l'allure si excentrique pouvait se pavaner avec un vieux monsieur habillé d'une façon totalement inadaptée pour son âge vénérable.
— Ce doit être un de ces milliardaires, souffla une femme à l'allure bigote à son amie du même acabit, qui tirait un caddie. Non mais vous avec vu le genre de cette fille ? Quelle dévergondée !
Un homme très britisch, d'un certain âge, les cheveux grisonnants, en costume cravate, chapeau melon et parapluie, les observa étonné. Il lorgna surtout Lara avec envie, et hocha la tête avant de filer vers le Parlement, les semelles de ses chaussures Bexley claquant sur le pavé.
Et c'est en traversant Picadilly Circus que Winston croisa un membre de son club des majordomes, Harold Jenkins et sa femme Clarisse, qui ne put s'empêcher d'afficher un rictus outré.
Ils échangèrent quelques mots sur la prochaine réunion, Clarisse essayant de ne pas regarder une Lara qui s'amusait de la situation en exagérant, accrochée au bras de Winston dans une pose alanguie.
— Oh my God ! s'exclama à voix basse Clarisse après les avoir quittés. Tu as vu ça ? Cette fille qui se trémoussait à son bras ? Mais dis quelque chose ! Pourquoi ce sourire ? Ne me dis pas que tu approuves Winston ?

3

A L'Odeon Leicester Square, Lara passa en revue les affiches de films et demanda :
— On se fait une toile ? Il y a quelque chose qui vous tente ? Tiens un nouveau "Chapeau melon et bottes de cuir" de Luc besson avec Jason Statham, il a joué dans "Le transporteur", il est champion de karaté, et Jennifer Lawrence, je l'ai trop adorée dans "Red Sparrow" en tueuse.
Winston lorgna les photos, pas spécialement enthousiaste, à en juger à l'expression de son visage, et commenta :
— Je ne doute pas que cet acteur sportif possède une certaine élégance en portant le chapeau melon, mais personne n'égalera Patrick Macnee, qui incarne merveilleusement bien l'âme de notre bonne vieille Angleterre.
— D'accord, il y avait de l'action dans cette ancienne série, mais là, c'est puissance 1000.
— Ma chère Lara, la puissance ne se joue pas à coups de savates dans les gencives, mais plutôt avec cette désinvolture du héros qui arrive à se sortir des situations les plus embrouillées avec courtoisie et fairplay.
— Ah la la ! je vous reconnais bien là. Vous et votre code de l'honneur, que j'admire d'ailleurs, mais il existe aussi d'autres formes de chevalerie, non ?
— Je reste au temps du roi Arthur, des héros justes et droits qui ne voltigeaient pas dans les airs en poussant des cris hystériques.
Lara esquissa un sourire et enchaîna en montrant une photo ;
— Et Jennifer Lawrence, elle ne vous inspire pas ?
— Il est vrai qu'elle possède des atouts certains, mais mon grand amour de l'époque reste Diana Rigg, elle était merveilleuse dans le rôle d'Emma Peel, je lui avais d'ailleurs écrit mais elle ne m'a jamais répondu.
— Pauvre Wiwi ! soupira Lara en lui prenant le bras. Un grand amour déçu, venez, j'ai une surprise pour vous qui va vous consoler.

4

Les smartphones s'étalaient sur plusieurs rangées, de toutes les tailles et de toutes les marques. Dans une débauche de couleurs et d'écrans allumés, sur lesquels défilaient des animations en boucle.
— Bon, lança Lara d'une voix enjouée, je vous en offre un, il est temps que vous rentriez dans le futur. Vous avez le choix.
— Seigneur ! s'exclama Winston. C'est gentil à vous mais toute cette électronique ne me dit rien de bon. Déjà avec tous ces ordinateurs dans le manoir.
— Oui, mais vous ne les utilisez jamais, vous vivez au siècle passé. Quand je pense que vous tapez encore sur une vieille machine à écrire. Il serait peut-être temps de vous moderniser, vous ne croyez pas ?
— Mais j'ai un téléphone de poche.
— Oui, une antiquité, d'ailleurs je m'étonne qu'il fonctionne encore et qu'il capte les réseaux. Vous ne savez même pas ce qu'est une icône.
— Détrompez-vous, Lauren Bacall et Natalie Wood sont des icônes.
— Wiwi, vous ne changerez jamais, je vous adore. Bon, laissez, on verra ça plus tard. Je crois qu'on va rentrer, je vous ai assez embêté comme ça. J'espère ne pas vous avoir trop ennuyé ? Après tout vous n'avez pas besoin de savoir comment surfer, ni de jongler avec des logiciels, vous pouvez très bien vivre sans.
Winston esquissa un petit sourire, ses yeux brillèrent d'une façon étrange. Lara le fixa un court instant et dit :
— Ne vous moquez pas ! Le monde moderne a aussi des bons côtés. Bien sûr rien ne remplacera jamais une campagne verdoyante et les oiseaux qui chantent le matin.
— Je ne vous le fais pas dire, approuva Winston, mais je comprends très bien votre passion pour toutes ces inventions.
Elle le prit par le bras et ils sortirent de Google Shop, nouvellement implanté au cœur de Londres.

5

Winston était retourné à sa cuisine préparer le repas du soir. Lara fila au salon et alluma son portable posé sur la table basse. L'image de son bureau avec une vingtaine d'icônes apparue sur le grand écran de sa télé panoramique en face d'elle.
Elle allait cliquer sur un site de films en streaming, auquel elle était abonnée, quand elle remarqua une nouvelle icône. C'était un point d'interrogation rose. Aucun texte en-dessous.
Intriguée, elle pensa à une application qui se serait installée, chose possible à force de surfer sur des sites d'achats en ligne. Un virus ne lui faisait pas peur, elle en avait déjà éradiqué. Et le pc serait vite remplacé par un nouveau.
— Enfin un peu de mystère ! se dit-elle.
Et elle cliqua dessus.
Le logo de l'éditeur de niveaux Tomb Raider s'afficha sur l'écran de la télé. Elle connaissait les niveaux que les fans créaient. Comment un de ces niveaux se retrouvait sur son pc ? Une brume laissa place à une forêt luxuriante vue du ciel, des plateaux escarpés, plusieurs condors passèrent en volant, et Machu Picchu parfaitement reconstitué se profila avec une pyramide Maya et la Puerta del Sol qui annonçaient le début du niveau.
Elle avança au son de la flûte jouant "Condor el pasa". Un tapir des Andes cavala devant elle et disparut derrière un mur.
Une heure passa à une vitesse phénoménale. Le niveau était extraordinaire. Elle avait traversé des salles richement décorées, franchi des pièges incroyables, éliminé des conquistadors modélisés avec finesse malgré les limites de l'éditeur.
Enfin elle abaissa un levier au fond d'un long passage souterrain. Une double porte en pierre sculptée de calendriers aztèques s'ouvrit dans un bruit de double porte en pierre qui s'ouvre. Le trésor légendaire était là, des montagnes d'or et d'objets précieux. La récompense du joueur.
Une plaque sur un mur recouvert de mousse, éclairée par des torches, attira son attention. Un texte était gravé.

6

Winston touillait une sauce dans une casserole, debout devant son fourneau, un tablier fleuri noué au tour de la taille.
Lara surgit en trombe dans la cuisine.
— Wiwi, articula-t-elle, presque paralysée.
Le majordome se tourna vers elle, un sourire illuminant son beau visage ridé par les années.
— Vous avez créé un niveau Tomb Raider ? Mais je rêve ! Et quel niveau ! Moi qui croyais que vous ne saviez même pas faire un double clic !
— Ma chère Lara, articula-t-il de sa voix posée, il ne faut jamais se fier aux apparences.
Lara se laissa tomber sur une chaise. Elle secoua la tête. Encore sous le choc.
— C'est juré, plus jamais je vous taquinerai avec le futur. Là vous m'avez même dépassée. Je serais incapable de faire ce que vous avez fait.
— Mais si, avec un peu d'étude et de patience, si cela vous intéresse je vous montrerai comment texturer une salle et poser un éclairage. Et que pensez-vous du niveau caché ?
— Quel niveau caché ? s'étonna Lara. Ah parce qu'il y a aussi un niveau caché ?
— Bien sûr, mais apparemment vous n'avez pas trouvé l'artefact.
Lara le dévisagea. Encore plus surprise. Il posa la casserole sur la table.
— D'abord dînons, le repas est prêt, après je vous montrerai. Il faut effectuer un saut spécial sur une corniche. Le niveau caché se déroule dans le manoir, vous n'en reviendrez pas.
— C'est déjà fait. Je suis totale larguée.

7

Une semaine plus tard, en début d'après-midi, Winston lisait le Times au salon, un verre de Jack Daniels sur la table basse, quand la sonnerie résonna dans le hall.
Il allait se lever mais Lara l'en empêcha.
— Laissez, dit-elle en filant hors du salon, c'est pour moi.
Plongé dans la lecture d'un article, sur le premier voyage vers Mars prévu l'année prochaine, il imagina la vie sur une autre planète. Un manoir au milieu des cratères rouges, et du whisky de Mars, qui devait être buvable après tout.
La voix de Lara le sortit de sa rêverie.
Il leva la tête. Le monde s'arrêta de tourner. Un moment il crut être transporté sur la planète rouge. Les étoiles tourbillonnaient. Les soleils explosaient dans des gerbes de lumières. Il ne sut quoi dire, heureusement Lara enchaîna :
— Je vous laisse.
La femme du même âge que Winston s'avança, toujours souriante, aussi belle malgré les années passées. Le majordome réagit enfin et se leva comme l'exige la galanterie.

8

Lara avala une gorgée de Schweppes aux agrumes et termina de taper sur le clavier de son portable.

Je n'oublierai jamais le visage de Wiwi en voyant Diana Rigg... Malgré les années il l'a tout de suite reconnue... Je lui devais bien ça après son niveau... Et réaliser le rêve de quelqu'un c'est la plus belle chose au monde, pas vrai ?... Je n'ai pas eu trop de mal à la trouver dans sa petite maison en pleine campagne dans le Yorkshire... Et à la convaincre de rendre visite à l'un de ses fans... Il lui avait écrit dans le temps des Indes où il était avec son régiment... Le plus incroyable c'est qu'elle lui avait répondu mais la lettre a dû se perdre... Il n'en revenait pas non plus que Diana conduise toujours la Lotus Evan S3 qu'elle avait dans la série... J'ai presque pleuré de joie en les voyant partir en balade... Si le niveau de Wiwi a été une belle aventure, lui faire rencontrer son idole a été ma plus belle aventure...
Phantom_Blue

Avatar de l’utilisateur

Moderaider
 
13 années en tant que membre13 années en tant que membre13 années en tant que membre13 années en tant que membre13 années en tant que membre13 années en tant que membre13 années en tant que membre13 années en tant que membre13 années en tant que membre13 années en tant que membre13 années en tant que membre13 années en tant que membre13 années en tant que membre
 
Homme

Messages : 643
Inscription : 02 Déc 2004, 21:35
Localisation : Strasbourg
Jeu TR favori : Tomb Raider 2

Records Arcade : 0

Retourner vers Cercle des Poètes - Fans Fictions

 


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vus
    Dernier message

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 invités

Booste le trafic de ton forum