Petites Fics sur les Membres du Forum


Laissez aller votre imagination et faites-nous part de vos histoires, poèmes...

Modérateurs: Phantom_Blue, Co Admin, Bigs Moderaiders

Re: Petites Fics sur les Membres du Forum

Messagepar Babou » 26 Nov 2009, 07:50


Bien sûr qu'il fallait que tu y passes un jour. Du grand délirium qui commence par une boisson cannabisée, une entrée en matière qui s'imposait. Oui, une histoire d'amour admirablement maniée et remaniée sous la plume de l'artiste. Je crois que c'est pas facile de tisser, en quelques lignes, un véritable petit scénario.

J'ai trouvé le passage sur l'androïde assez croustillant. Une sacrée imagination quant aux détails. Je n'irai pas jusqu'à dire que je suis restée sur ma faim, mais quand même, après avoir sauvé Pouillu, Dorian revient au loft et retrouve une Marilyn qui n'avait pas bougé d'un poil, lol. J'imaginais pouvoir tester davantage sur Dorian (en lecture, lol) la puce XZ, mais voilà que les flics débarquent et le coït est interrompu une deuxième fois. J'ai bien aimé, comme Dorian, la punition de Pouillu et l'attitude de ce dernier, davantage préoccupé par son esthétique que les remontrances de son maître, car il le connait par coeur.

Il plaqua ses deux mains sur sa partie hautement attractive.
C'est-à-dire ? :13:

Quand un formidable bruit de baies vitrées éclata le silence tamisé et un commando cagoulé en combinaisons, suspendu à des fils, surgit dans le loft, des guns à visée infra-jaune braqués sur le maire de Futuropolis.
Tout dans le détail.

Si on se base sur une logique logique :
Jennifer = Femme
FanaRaider = Homme
Babou = Femme
Dorian = Homme

On peut imaginer que la prochaine sera sur une Femme ... :15:

Krystos a écrit:P. S. : j'ai particulièrement adoré la fic sur Babou, et davantage la chute ;)

;)
La parole se fait spontanément rythme dès que l'homme est ému, rendu à lui-même, à son authenticité. Oui, la parole se fait poème. (Léopold Ségar Senghor)
Babou

Avatar de l’utilisateur

Lieutenant Adjoint
 
15 années en tant que membre15 années en tant que membre15 années en tant que membre15 années en tant que membre15 années en tant que membre15 années en tant que membre15 années en tant que membre15 années en tant que membre15 années en tant que membre15 années en tant que membre15 années en tant que membre15 années en tant que membre15 années en tant que membre15 années en tant que membre15 années en tant que membre
 
Femme

Messages : 8973
Inscription : 08 Déc 2004, 16:43
Localisation : Sens
Jeu TR favori : Tomb Raider 2

Records Arcade : 7

Re: Petites Fics sur les Membres du Forum

Messagepar Bud » 26 Nov 2009, 08:30


Beaucoup me prennent pour une femme avec mon pseudo (a). Mais bon, j'attendrai mon tour, chacun fait ce qu'il veut :).
Signature actuellement indisponible. Veuillez laisser un message après le bip sonore... Biiip !
Bud

Avatar de l’utilisateur

Raider Persévérant
 
10 années en tant que membre10 années en tant que membre10 années en tant que membre10 années en tant que membre10 années en tant que membre10 années en tant que membre10 années en tant que membre10 années en tant que membre10 années en tant que membre10 années en tant que membre
 
Homme

Age : 28 ans
Messages : 108
Inscription : 22 Oct 2009, 08:13
Jeu TR favori : TR Underworld

Records Arcade : 0

Re: Petites Fics sur les Membres du Forum

Messagepar Phantom_Blue » 29 Nov 2009, 15:14


MAAT se tenait debout au sommet du donjon, ses longs cheveux noirs fouettés par un vent obscur venu des vastes plaines désertiques entourant le château féodal.
Une nuit apocalyptique embrasée de galaxies tournoyantes roulait ses flots d'univers au-dessus de ses mains levées comme des étendards de batailles.
Des éclairs striaient la voûte céleste et des grondements de tonnerre grondaient en tonnant.
Sa voix se perdait dans le magma sonore des éléments déchaînés :
— Ô forces sataniques de l'insondable… Venez abreuver ma soif de ténèbres… Offrez-moi le grand festin de l'extase interdite…
Un nabot costumé en bouffon rouge et jaune, rapiécé aux coudes et aux genoux, des clochettes tintant au bout des cornes de son chapeau bouffant, déboula en dandinant sur ses petites jambes et crachota :
— Mais que fait donc votre divine splendeur des maléfices suprêmes ? Tout le monde vous attend !
Des lustres circulaires en fer forgé, suspendus par des chaînes au plafond, et chargés de bougies allumées, projetaient une lumière mouvante dans la grande salle décorée de blasons.
Maat s'installa sur un trône en chêne sculpté perché sur une estrade face à une assemblée composée d'elfes, de lords, de vampires et autres entités surnaturelles.
Des chevaliers Templiers en cottes de mailles amenèrent plusieurs filles vêtues en Pom Pom Girls en les tenant fermement par les bras.
Maat dévisagea les visages angoissés, fixa la capitaine qui l'avait autrefois refusée dans le groupe.
Un lourd silence planait dans l'assistance. Enfin la voix de Maat s'éleva, implacable :
— Qu'on les emprisonne en petites culottes et soutifs dans les oubliettes avec les rats et les araignées en attendant que je décide de leur sort !
Un déferlement de cris et de pleurs enchanta ses oreilles pendant qu'on emmenait les condamnées hors de la salle.
Puis les murs se transformèrent en voiles agités par une brise légère et chaude tandis que l'assistance s'évaporait. Un lit recouvert de peluches de gremlins et autres petits monstres remplaça le trône.
Maat s'allongea sur les coussins rembourrés tandis que "I love dark" de Sepultura s'élevait en vrilles percutantes dans l'air. De jeunes draculas en strings chauve-souris apparurent autour du lit et se déhanchèrent dans une chorégraphie chippendalesque. Elle porta à ses divines dents nacrées une grappe de raisins noirs aux grains gorgés de pulpe juteuse.
Et Marilyn Manson émergea des peluches et rampa vers elle, le corps tatoués de pentagrammes. Le baiser fut long et sulfureux. Puis elle le repoussa d'un coup de bottes hors du lit. Marilyn Manson roula sur le sol et disparut dans une trappe qui venait de s'ouvrir. Les draculas connurent le même sort avec plusieurs autres trappes.
Maat jeta la grappe de raisin sur ses peluches et se leva.
Une plaine balayée par un vent farouche se forma autour d'elle. Montée sur un cheval noir au pelage brillant, une fine armure épousant les formes de son corps, une épée dans la main, elle parcourut du regard son armée de squelettes qui attendait un signe pour se lancer à l'attaque.
A l'horizon avançait une horde de monstres et de cavaliers apocalyptiques. Ils se rapprochaient dans une symphonie de grognements sourds, faisant trembler le sol sous leurs pattes et leurs sabots.
Maat allait donner l'assaut quand une femme en robe de chambre avec des bigoudis se dirigea vers elle.
— Mamaaaan ? s'écria Maat surprise. Mais qu'est-ce que tu viens faire ici ? Et d'ailleurs comment tu as fait pour venir ?
— Bon ça suffit maintenant ! cracha sa mère, des postillons maternels giclant furax. Tu arrêtes tes délires !
Le décor s'effaça et Maat se retrouva dans sa chambre, allongée sur son lit, le mini casque 3D fixé sur son front. Sa mère se tenait debout devant elle, le cordon du pc dans la main.
— Terminé les jeux vidéo ! Et tu vas me faire le plaisir de ranger ta chambre et d'enlever tous ces posters macabres des murs ! On n'est pas dans un cimetière ici ! Je t'attends à la cuisine, y a le repas à préparer, puis tu m'aideras à pendre le linge ! J'ai balancé toute ta lingerie de croque-mort ! Désormais tu mettras des slips en couleurs comme toutes les filles de ton âge ! Et je ne veux entendre aucun mot, sinon c'est direct le pensionnat !
Phantom_Blue

Avatar de l’utilisateur

Moderaider
 
15 années en tant que membre15 années en tant que membre15 années en tant que membre15 années en tant que membre15 années en tant que membre15 années en tant que membre15 années en tant que membre15 années en tant que membre15 années en tant que membre15 années en tant que membre15 années en tant que membre15 années en tant que membre15 années en tant que membre15 années en tant que membre15 années en tant que membre
 
Homme

Messages : 724
Inscription : 02 Déc 2004, 21:35
Localisation : Strasbourg
Jeu TR favori : Tomb Raider 2

Records Arcade : 0

Re: Petites Fics sur les Membres du Forum

Messagepar Maat » 29 Nov 2009, 17:44


La vache la fin ma plier de rire mais tu ma bien decrite chou
Phantom_Blue a écrit:MAAT se tenait debout au sommet du donjon, ses longs cheveux noirs fouettés par un vent obscur venu des vastes plaines désertiques entourant le château féodal.
Une nuit apocalyptique embrasée de galaxies tournoyantes roulait ses flots d'univers au-dessus de ses mains levées comme des étendards de batailles.
Des éclairs striaient la voûte céleste et des grondements de tonnerre grondaient en tonnant.
Sa voix se perdait dans le magma sonore des éléments déchaînés :
j'aime me retrouver seul de temps en temps
Phantom_Blue a écrit:— Ô forces sataniques de l'insondable… Venez abreuver ma soif de ténèbres… Offrez-moi le grand festin de l'extase interdite…

le probleme c'est que je suis pas sataniste
Phantom_Blue a écrit:— Mais que fait donc votre divine splendeur des maléfices suprêmes ? Tout le monde vous attend !

j'aime me faire attendre
Phantom_Blue a écrit:— Qu'on les emprisonne en petites culottes et soutifs dans les oubliettes avec les rats et les araignées en attendant que je décide de leur sort !

j'aimerai etre a leur place
Phantom_Blue a écrit:De jeunes draculas en strings chauve-souris apparurent autour du lit

hum j'aimerai bien voir sa en irl
Phantom_Blue a écrit:Maat allait donner l'assaut quand une femme en robe de chambre avec des bigoudis se dirigea vers elle.
— Mamaaaan ? s'écria Maat surprise. Mais qu'est-ce que tu viens faire ici ? Et d'ailleurs comment tu as fait pour venir ?
— Bon ça suffit maintenant ! cracha sa mère, des postillons maternels giclant furax. Tu arrêtes tes délires !

j'aime delire mais ma mere me laisse lol en plus elle a pas de bigoudie
Phantom_Blue a écrit:Le décor s'effaça et Maat se retrouva dans sa chambre, allongée sur son lit, le mini casque 3D fixé sur son front. Sa mère se tenait debout devant elle, le cordon du pc dans la main.
— Terminé les jeux vidéo ! Et tu vas me faire le plaisir de ranger ta chambre et d'enlever tous ces posters macabres des murs ! On n'est pas dans un cimetière ici ! Je t'attends à la cuisine, y a le repas à préparer, puis tu m'aideras à pendre le linge ! J'ai balancé toute ta lingerie de croque-mort ! Désormais tu mettras des slips en couleurs comme toutes les filles de ton âge ! Et je ne veux entendre aucun mot, sinon c'est direct le pensionnat !

mdr c est plutot mon pere qui jeterais mes tenu macabre
Maat

Avatar de l’utilisateur

Raider Persévérant
 
11 années en tant que membre11 années en tant que membre11 années en tant que membre11 années en tant que membre11 années en tant que membre11 années en tant que membre11 années en tant que membre11 années en tant que membre11 années en tant que membre11 années en tant que membre11 années en tant que membre
 
Femme

Messages : 101
Inscription : 04 Juin 2008, 17:30
Localisation : Paris
Jeu TR favori : Tomb Raider 1

Records Arcade : 0

Re: Petites Fics sur les Membres du Forum

Messagepar Babou » 01 Déc 2009, 08:22


D'une plume habile, Phantom a décalqué le personnage et l'a couché en noir obscur sur le papier blanc.
Perdue dans un monde irréel, avec des êtres surnaturels, vampiriques et fantastiques, Maat règne en "déesse" maléfique.
Tous les ingrédients sont là, dessinés au fur et à mesure dans une parfaite chorégraphie où le noir décline sa palette : ses longs cheveux noirs... une grappe de raisins noirs... montée sur un cheval noir.
Le dernier paragraphe est décapant :02:

Un nabot costumé en bouffon rouge et jaune, rapiécé aux coudes et aux genoux, des clochettes tintant au bout des cornes de son chapeau bouffant, déboula en dandinant sur ses petites jambes et crachota :
Je verrai bien un dessin comme ça :15: :19:

Puis elle le repoussa d'un coup de bottes hors du lit.
Je sais pas pourquoi mais je vois parfaitement Maat dégager quelqu'un ainsi. :11:

On n'est pas dans un cimetière ici !
:D :D :D

Maat se leva comme un automate, alla pendre son linge puis prépara ses traditionnels sushis.
Elle retourna dans sa chambre. Son regard se perdit de l'autre côté de la vitre.
De l'autre côté de la vitre, dans un froissement d'ailes, sur l'arbre des pendus, vint se poser un corbeau noir ...
;)
La parole se fait spontanément rythme dès que l'homme est ému, rendu à lui-même, à son authenticité. Oui, la parole se fait poème. (Léopold Ségar Senghor)
Babou

Avatar de l’utilisateur

Lieutenant Adjoint
 
15 années en tant que membre15 années en tant que membre15 années en tant que membre15 années en tant que membre15 années en tant que membre15 années en tant que membre15 années en tant que membre15 années en tant que membre15 années en tant que membre15 années en tant que membre15 années en tant que membre15 années en tant que membre15 années en tant que membre15 années en tant que membre15 années en tant que membre
 
Femme

Messages : 8973
Inscription : 08 Déc 2004, 16:43
Localisation : Sens
Jeu TR favori : Tomb Raider 2

Records Arcade : 7

Re: Petites Fics sur les Membres du Forum

Messagepar Phantom_Blue » 01 Déc 2009, 10:03


KRYSTOS reluqua la fille sur l'affiche de l'abribus. Une pub pour OPIUM d'Yves Saint Laurent. C'était la perfection de l'idéale beauté incarnée dans toute son ineffable incarnation. Rousse platinée des grands rêves Hollywoodiens aux lèvres d'un rouge pulpeux dont les baisers d'une volupté insoutenable devaient ramener les trépassés de l'au-delà.
Il retira avec précaution du bout des doigts l'affiche de la vitre éclatée, remonta dans son corbillard, posa le précieux trésor enroulé sur le siège avant et effectua une marche arrière. Les pneus crissèrent sur les débris de verre éparpillés sur le trottoir.
— Je ne comprends pas, qu'il pensa, j'ai vu deux abribus, dans ce cas-là on passe entre, mais comme je me suis dit : attention, Krikri, dans la vie réelle tu n'as jamais deux abribus au milieu d'une route, j'ai voulu les contourner en passant sur le trottoir…
Un goût de pakistanaise picota le bout de sa langue. Il l'inonda dans un jet de salive, elle aussi fortement pakistanisée.
La voix de Jef LeNoir gargouilla joyeuse sur Radio Gothika :
— Salut les freaks, il est 5h00, le jour se lève, les vampires vont se coucher, la populace des zombies se réveille pour aller au taf, et voici le dernier tube de Jessica Burn pour vous greffer les yeux dans les orbites, "I love love", pour les lobotomisés qui ne la connaîtraient pas, elle pose en ce moment pour OPIUM…
Un frisson pré-extatique parcourut son dos et glissa subrepticement dans son slip Jean-Paul Gaultier édition limitée dédicacé par l'auteur. Suivi par un incontrôlable désir de possession.
En quelques secondes le plan s'échafauda dans les landes désertiques de son mental parcourues par les cyclones de l'érotisme total ultime.
Deux kilomètres plus loin, Krystos gara le corbillard devant le caveau-bar "Nosferatu" dans une petite ruelle sombre.
A peine dehors, la portière claquée, l'affiche enroulée dans la main, il s'exclama :
— Mais c'est quoi cette bagnole ?
Un sursaut le fit sursauter. Il venait de découvrir à travers la vitre teintée un cercueil, plus exactement il réalisait que l'objet derrière lui pendant qu'il conduisait n'était pas un élément aérodynamique décoratif prolongeant l'arrière de la carlingue.
Le couvercle soulevé dans un suspense Hitchcockien révéla la présence d'un moribond inconnu en costume de marié au visage cireux.
Romuald le dealer des Carpates campait dans un box devant un café et le journal. Krystos se tala en face de lui, déroula l'affiche et articula d'une voix luciférienne :
— Il me la faut à tout prix, je la veux.
Puis il petit déjeuna, un croissant trempé dans un verre de vodka, pendant que Romuald passait des coups de fil sur son mobile en reluquant ses initiales sur sa bague en or.
La nuit même, vêtu en ninja, Krystos escalada avec souplesse le mur de la villa, se coula derrière les palmiers, s'envola d'un bond sur le balcon du premier étage et pénétra dans la chambre.
Jessica Burn dormait dans la pénombre claire, nymphe échouée sur la plage des draps de satin rose, sa divine nudité à peine recouverte par une nuisette transparente.
Il distinguait chaque détail de son corps, comme illuminé par la lumière vive du soleil, et dans cet instant de bonheur indicible il remercia maître Pong, un vieux Japonais lubrique collectionneur d'av idols topless, de l'avoir initié à l'art du Ninja et au développement de ses capacités physiques et psychiques, et notamment à l'art secret de la vue dans le noir.
Le lendemain, l'inspecteur Columbo arpentait la chambre dans son imper râpé devant une Jessica Burn étonnée, en mini peignoir de bain, une serviette enturbannée sur ses cheveux.
Il loucha dans les tiroirs vides de la commode, loucha Jessica Burn, un sourire étiré jusqu'aux tympans.
— Et vous dites que toute votre lingerie a disparu ?
— Oui monsieur le commissaire, répondit Jessica, la bouche en cœur, ses grands yeux saphir écarquillés dans un étonnement de cils étonnés.
Quelque part au deuxième étage dans un entrepôt abandonné de la ville, maquillé à la geisha, vêtu en Alucarde d'Hellsing, Krystos prenait la pose entre une vingtaine de mannequins hommes et femmes affublés de petites culottes et de soutifs.
"I love love" embrasait le silence des murs de briques et des hautes fenêtres aux carreaux éclatés.
Melissa vérifia l'appareil photo Nikon reflex numérique D3S sur le trépied, cadra Krystos sur le petit écran et balança :
— Quand même, tu exagères, tout ce cirque pour faire la photo de profil de ton blog !
Phantom_Blue

Avatar de l’utilisateur

Moderaider
 
15 années en tant que membre15 années en tant que membre15 années en tant que membre15 années en tant que membre15 années en tant que membre15 années en tant que membre15 années en tant que membre15 années en tant que membre15 années en tant que membre15 années en tant que membre15 années en tant que membre15 années en tant que membre15 années en tant que membre15 années en tant que membre15 années en tant que membre
 
Homme

Messages : 724
Inscription : 02 Déc 2004, 21:35
Localisation : Strasbourg
Jeu TR favori : Tomb Raider 2

Records Arcade : 0

Re: Petites Fics sur les Membres du Forum

Messagepar Babou » 03 Déc 2009, 07:33


Krys n'est pas encore passé par ici, c'est évident. Des surprises toujours. Et quand on connait le personnage, je vais emprunter l'expression de Dorian, c'est d'autant plus jouissif.

Il retira avec précaution du bout des doigts l'affiche de la vitre éclatée, remonta dans son corbillard, posa le précieux trésor enroulé sur le siège avant et effectua une marche arrière.
D'où vient ce corbillard ? Image Ah, je comprends tout maintenant ! C'est sans doute celui qui t'a conduit, un beau jour, auprès d'un thanatopracteur !!! :19:

Les pneus crissèrent sur les débris de verre éparpillés sur le trottoir.
Manu va être fou !! :D


— Je ne comprends pas, qu'il pensa, j'ai vu deux abribus, dans ce cas-là on passe entre, mais comme je me suis dit : attention, Krikri, dans la vie réelle tu n'as jamais deux abribus au milieu d'une route, j'ai voulu les contourner en passant sur le trottoir…
Un goût de pakistanaise picota le bout de sa langue. Il l'inonda dans un jet de salive, elle aussi fortement pakistanisée.

Krikri c'est mieux que Cricri, parce ce que Cricri ça fait insecte. Note que le scorpion est un insecte. Image
C'est sûr que pakistanisé à ce point un deuxième abribus irréel peut apparaitre réel dans un monde réel, et qu'un abrisbus réel peut apparaitre irréel dans ce même monde réel. Je sais même pas si je me comprends moi-même. Image :02:

En quelques secondes le plan s'échafauda dans les landes désertiques de son mental parcourues par les cyclones de l'érotisme total ultime.
J'adore toujours ces phrases très poétiques et riches. Image

Deux kilomètres plus loin, Krystos gara le corbillard devant le caveau-bar "Nosferatu" dans une petite ruelle sombre.
Quel genre de cocktail peut-on trouver dans ce bar ? Peut-être une liqueur de Satan. Image

Le couvercle soulevé dans un suspense Hitchcockien révéla la présence d'un moribond inconnu en costume de marié au visage cireux.
Sans doute un échappé du musée Grévin. xd

— Oui monsieur le commissaire, répondit Jessica, la bouche en cœur, ses grands yeux saphir écarquillés dans un étonnement de cils étonnés.
:15:

Melissa vérifia l'appareil photo Nikon reflex numérique D3S sur le trépied, cadra Krystos sur le petit écran et balança :
— Quand même, tu exagères, tout ce cirque pour faire la photo de profil de ton blog !

C'est bon, il est seulement à 3942,45 euros au lieu de 4599,95 chez Rue du commerce. :D
Trop fort la chute !
La parole se fait spontanément rythme dès que l'homme est ému, rendu à lui-même, à son authenticité. Oui, la parole se fait poème. (Léopold Ségar Senghor)
Babou

Avatar de l’utilisateur

Lieutenant Adjoint
 
15 années en tant que membre15 années en tant que membre15 années en tant que membre15 années en tant que membre15 années en tant que membre15 années en tant que membre15 années en tant que membre15 années en tant que membre15 années en tant que membre15 années en tant que membre15 années en tant que membre15 années en tant que membre15 années en tant que membre15 années en tant que membre15 années en tant que membre
 
Femme

Messages : 8973
Inscription : 08 Déc 2004, 16:43
Localisation : Sens
Jeu TR favori : Tomb Raider 2

Records Arcade : 7

Re: Petites Fics sur les Membres du Forum

Messagepar Krystos » 04 Déc 2009, 00:03


Babou a écrit: Note que le scorpion est un insecte. Image


Désolé ma chère Babou le scorpion n'est pas un insecte mais un arachnide tout comme l'araignée :03: :12: Pour les differencier des insectes, c'est simple; les arachnides ont huit pattes contre six pour les insectes. C'est un peu comme de penser que le cachalot ou l'épaulard sont des Baleine alors qu'il s'agit de Dauphin, ils ont l'un comme l'autre des dents et non des fanons( Cétacés avec dents = Delphinidés et Cétacé avec des Fanons = tout ce qui est baleine )





Une pub pour OPIUM d'Yves Saint Laurent. C'était la perfection de l'idéale beauté incarnée dans toute son ineffable incarnation. Rousse platinée des grands rêves Hollywoodiens aux lèvres d'un rouge pulpeux dont les baisers d'une volupté insoutenable devaient ramener les trépassés de l'au-delà.



Pour ma part c'est la pub pour le parfum Cinéma d' Yves Saint Laurent. Un mannequin sublime, ses long cheveux brun ondulés facon année 50 et une robe en matière soyeuse blanche avec un gros nœud noir, entourée de plusieurs jeune homme....Elle me fascine cette Pub.



Un goût de pakistanaise picota le bout de sa langue. Il l'inonda dans un jet de salive, elle aussi fortement pakistanisée.

Je me disait bien, moi sans Pakistanaise.... :05: :03:

Un frisson pré-extatique parcourut son dos et glissa subrepticement dans son slip Jean-Paul Gaultier édition limitée dédicacé par l'auteur.


Je ne met jamais de slip :01: et je déteste Jean Paul Gaultier
:04: :02:


Puis il petit déjeuna, un croissant trempé dans un verre de vodka


Ca c'est déjà plus moi
:D :07: :13:


Melissa vérifia l'appareil photo Nikon reflex numérique D3S sur le trépied, cadra Krystos sur le petit écran et balança :
— Quand même, tu exagères, tout ce cirque pour faire la photo de profil de ton blog !



Trop fort ! Melissa c'est le prénom de ma meilleur amie depuis 7 ans, et le must c'est que c'est elle qui la plupart du temps me prend en photo :02: :03:
I Am Fucking Crazy...But I Am Free
Krystos

Avatar de l’utilisateur

Raider Accro
 
13 années en tant que membre13 années en tant que membre13 années en tant que membre13 années en tant que membre13 années en tant que membre13 années en tant que membre13 années en tant que membre13 années en tant que membre13 années en tant que membre13 années en tant que membre13 années en tant que membre13 années en tant que membre13 années en tant que membre
 
Homme

Age : 33 ans
Messages : 912
Inscription : 21 Sep 2006, 19:52
Localisation : Arras
Jeu TR favori : Tomb Raider 2

Records Arcade : 0

Re: Petites Fics sur les Membres du Forum

Messagepar Babou » 04 Déc 2009, 07:18


Mais je crois que les scorpions font partie de la classe des insectes, après tu as les ordres, familles, genres, espèces. Tu es plus précis que moi. Les dauphins je connais, je me suis assez baignée avec eux :19:
La parole se fait spontanément rythme dès que l'homme est ému, rendu à lui-même, à son authenticité. Oui, la parole se fait poème. (Léopold Ségar Senghor)
Babou

Avatar de l’utilisateur

Lieutenant Adjoint
 
15 années en tant que membre15 années en tant que membre15 années en tant que membre15 années en tant que membre15 années en tant que membre15 années en tant que membre15 années en tant que membre15 années en tant que membre15 années en tant que membre15 années en tant que membre15 années en tant que membre15 années en tant que membre15 années en tant que membre15 années en tant que membre15 années en tant que membre
 
Femme

Messages : 8973
Inscription : 08 Déc 2004, 16:43
Localisation : Sens
Jeu TR favori : Tomb Raider 2

Records Arcade : 7

Re: Petites Fics sur les Membres du Forum

Messagepar BB-lilith » 04 Déc 2009, 17:51


C'est vrai Blue. Ca valait vraiment le coup que je prenne quelques minutes pour lire ces mini fic.
Tout bon, tout toi, fidèle à ton style. J'adore :04:
Il me restera toujours mes rêves pour réinventer le monde qu'on m'a confisqué ...
BB-lilith

Avatar de l’utilisateur

Raider Persévérant
 
13 années en tant que membre13 années en tant que membre13 années en tant que membre13 années en tant que membre13 années en tant que membre13 années en tant que membre13 années en tant que membre13 années en tant que membre13 années en tant que membre13 années en tant que membre13 années en tant que membre13 années en tant que membre13 années en tant que membre
 
Femme

Age : 35 ans
Messages : 198
Inscription : 27 Avr 2006, 16:36
Localisation : Province de Liège
Jeu TR favori : TR Legend

Records Arcade : 0

PrécédenteSuivante

Retourner vers Cercle des Poètes - Fans Fictions

 


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vus
    Dernier message

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

Booste le trafic de ton forum