Petites Fics sur les Membres du Forum


Laissez aller votre imagination et faites-nous part de vos histoires, poèmes...

Modérateurs: Phantom_Blue, Co Admin, Bigs Moderaiders

Re: Petites Fics sur les Membres du Forum

Messagepar Babou » 10 Aoû 2011, 23:03


FIC LARAGWEN

Des centaines d'heures à paramétrer le galbe mammaire au millième de millimètre près.
Pour info j’ai vu une émission sur le « galbe mammaire », dernière méthode, on utilise plus de prothèses, on prélève de la graisse, on la passe au mixer, non, là c’est moi qui invente, déformation culinaire, :D et on injecte ça dans les seins, c’est du 100% naturel. Coût : 5000 €.

Pour le bassin, un équilibre parfait entre les fesses de Jennifer Lopez, surnommée la guitare pour ses formes plantureuses, et Twiggy, le mannequin vedette anorexique des années 60.
Si Lara est gaulée mi guitare mi flute, ben pour rester dans les instruments, à la moindre acrobatie elle risque de se casser en deux ! :11: Coupée au niveau de la taille. :02:

Le RS-B35Z, un relais synapse de sous-classe X, répertorié dans le dico informatique MicroBook comme élément facultatif mais conseillé.
Image Image

Tchang, une vieille crapule asiatique sans âge, le visage craquelé de rides, tenait son commerce dans une canalisation à l'angle de la 23e et de la 44e rue.
On est sur quel continent ? L’Amérique, l’Afrique ou l’Asie ? Le langage ressemble au black moyen venu de sa brousse, les rues à celles des villes des States et c’est un asiatique qui chapeaute le tout. Ouf, y a un numéro de rue, parce que je connais un couple au Togo qui habite dans un quartier où y a pas de nom de rue. On note juste « Monsieur et Madame « X », quartier kodjoviakope, Lomé ».

Laragwen poussa un profond soupir d'insatisfaction universelle.
Puissant ! :15:

Le scan révéla un bug dans la pièce RS-B35Z, reconstituée par l'analyse sous forme virtuelle d'après son code de fabrication.
En définitive l’asiatique est sûrement un chintoque (argot, mais aussi jeu de mot pour comprendre qu'en Chine il y a beaucoup de produits qui sont tocs). Et tout est dit. xd

Puis prendre la prochaine navette pour les Bermudes. Passer le Triangle pour échapper à la mafia de l'underground.
Une fois dans l'autre dimension, créer une agence de toilettage pour chiens et chats "Chez Toutou et Gros Minet".

Franchement je m’attendais à voir autre chose qu’une boutique de toilettage pour chiens et chats derrière le triangle des Bermudes ! N’est-ce pas une hallucination visuelle entre deux Crémant d'Alsace sifflés au bistrot du coin ? :D :19:
La parole se fait spontanément rythme dès que l'homme est ému, rendu à lui-même, à son authenticité. Oui, la parole se fait poème. (Léopold Ségar Senghor)
Babou

Avatar de l’utilisateur

Lieutenant Adjoint
 
14 années en tant que membre14 années en tant que membre14 années en tant que membre14 années en tant que membre14 années en tant que membre14 années en tant que membre14 années en tant que membre14 années en tant que membre14 années en tant que membre14 années en tant que membre14 années en tant que membre14 années en tant que membre14 années en tant que membre14 années en tant que membre
 
Femme

Messages : 8696
Inscription : 08 Déc 2004, 16:43
Localisation : Sens
Jeu TR favori : Tomb Raider 2

Records Arcade : 7

Re: Petites Fics sur les Membres du Forum

Messagepar Phantom_Blue » 11 Sep 2011, 09:15


RANDY sautilla sur ses petites jambes, cliqua des yeux, et regarda passer le convoi. Un train interminable glissant sur des rails. Une locomotive monstrueuse, la cheminée perdue dans des nuages striés d'éclairs. Des wagons à plusieurs étages, chargés de millions de fichiers, décorés de codes barres complexes.
Puis il bondit en avant, sauta par-dessus un fossé garni de câbles et agrippa une échelle sur le flanc d'un wagon. Une multitude de barreaux plus haut, il se retrouva sur un vaste toit bombé dominant des champs de circuits électroniques, qui s'étalaient à perte de vue sous un ciel noir.
Assis sur ce perchoir mouvant, les cheveux caressés par un petit vent, il savoura l'ambiance et chaque détail.
Les tours de contrôles régulant le trafic incessant. Les stations d'aiguillages dirigeant les convois dans toutes les directions. Les milliers d'entrepôts s'alignant le long des quais sans fins. Les grues, chargeant dans un mouvement continuel de va-et-vient, les containers pouvant contenir des milliards d'informations.
Le tout dans des glissements métalliques feutrés.
Une dizaine de frelons bombardiers, aux ailes triangulaires, passèrent à basse altitude en bourdonnant. Leurs yeux rouges à multi-facettes scannèrent chaque centimètre carré.
Randy frissonna de peur et se fit tout petit sur le toit.
Ils survolèrent une centrale informatique et s'éloignèrent vers des champs de processeurs.
Le train filait maintenant au-dessus d'un océan d'énergie. Des poissons fichiers bondissaient hors des vagues électriques et s'accouplaient en l'air, avant de retomber dans des gerbes florales de gouttes lumineuses.
Randy aurait bien voulu en attraper un pour le garder dans un bocal. Il brillait comme une lampe et il pouvait capter toutes les stations radios.
Un oiseau USB se posa soudain sur le toit, dans un frétillement d'ailes, et le regarda d'un œil curieux. Son plumage irisé scintillait comme un kaléidoscope.
— Salut, dit Randy, tu veux être mon ami ? On peut se connecter.
L'oiseau s'approcha et tendit son bec télescopique. Randy l'entoura avec sa main.
Aussitôt des images s'allumèrent devant ses yeux.
Les royaumes de Windows, les gratte-ciel impériaux de Mac, le palais de Bill Gates, le musée des bugs, les plaines verdoyantes du logiciel libre.
L'oiseau retira son bec et s'envola dans le même frétillement d'ailes.
Le train prit un large virage et roula sur un aqueduc d'une hauteur vertigineuse.
De nouvelles sensations de bonheur embrasèrent son esprit. Il tapa dans ses mains en voyant les merveilleuses aurores boréales électroniques pleines de couleurs qui roulaient en tourbillons.
Enfin le train ralentit et Randy descendit du toit en s'agrippant aux barreaux de l'échelle, avant de sauter sur le sol. Il regarda les longs wagons s'éloigner, puis il se faufila entre les mailles d'un grillage et cavala sur ses petites jambes se cacher dans une rubrique du forum Laraider.
En bas de la page, dans "Qui est en ligne", "Utilisateurs enregistrés", son nom s'afficha :
— Randy [Bot]
Phantom_Blue

Avatar de l’utilisateur

Moderaider
 
14 années en tant que membre14 années en tant que membre14 années en tant que membre14 années en tant que membre14 années en tant que membre14 années en tant que membre14 années en tant que membre14 années en tant que membre14 années en tant que membre14 années en tant que membre14 années en tant que membre14 années en tant que membre14 années en tant que membre14 années en tant que membre
 
Homme

Messages : 707
Inscription : 02 Déc 2004, 21:35
Localisation : Strasbourg
Jeu TR favori : Tomb Raider 2

Records Arcade : 0

Re: Petites Fics sur les Membres du Forum

Messagepar Babou » 12 Sep 2011, 06:27


C’est vraiment ardu. Un parcours technique du combattant, long et complexe, bien amené cependant, le Bot prêt à tout, avec quand même une chance incroyable, celle de rencontrer l’oiseau USB. :02: De se faufiler dans une rubrique du forum Laraider, pour en fin de compte être supprimé en un seul clic grâce à mon œil vigilant ! Pauvre Bot, tu n’auras jamais le dernier mot avec moi. :D

Des poissons fichiers bondissaient hors des vagues électriques et s'accouplaient en l'air, avant de retomber dans des gerbes florales de gouttes lumineuses.
Une belle imagination, comme toujours, sur une vague de poésie. :15:

Il tapa dans ses mains en voyant les merveilleuses aurores boréales électroniques pleines de couleurs qui roulaient en tourbillons.
J’offre mon clin d’œil à celui qui voudra bien le prendre. :03:
La parole se fait spontanément rythme dès que l'homme est ému, rendu à lui-même, à son authenticité. Oui, la parole se fait poème. (Léopold Ségar Senghor)
Babou

Avatar de l’utilisateur

Lieutenant Adjoint
 
14 années en tant que membre14 années en tant que membre14 années en tant que membre14 années en tant que membre14 années en tant que membre14 années en tant que membre14 années en tant que membre14 années en tant que membre14 années en tant que membre14 années en tant que membre14 années en tant que membre14 années en tant que membre14 années en tant que membre14 années en tant que membre
 
Femme

Messages : 8696
Inscription : 08 Déc 2004, 16:43
Localisation : Sens
Jeu TR favori : Tomb Raider 2

Records Arcade : 7

Re: Petites Fics sur les Membres du Forum

Messagepar Phantom_Blue » 19 Nov 2011, 09:28


TONYX croisa ses longs doigts nerveux, les yeux fixés sur le vieil homme en costume rayé avec le borsalino et la bague en or à l'auriculaire, qui dégageait une élégance de patriarche. Assis en face de lui dans le petit café bar donnant sur le port ensoleillé. Il demanda d'une voix angoissée :
— Alors, m'sieur Alvarez, vous pouvez l'avoir ?
— Doucement, petit, articula le vieil homme avec un accent sicilien après une vendetta sanglante, tu demandes quelque chose de pas commun.
— Justement, c'est pour ça que je m'adresse à vous, on dit que vous êtes le meilleur…
— Tututu, qu'il le coupa avec un geste de la main, pas de flatterie, petit, c'est un modèle unique, un seul exemplaire, il a disparu de la circulation juste après sa création, je devrais dire sa conception, puisque c'est l'immaculée conception de Tomb Raider.
Il fit un signe rapide de croix et embrassa sa bague.
— Oui, m'sieur Alvarez, c'est un modèle unique, la doll des dolls, créée par Yaka Osato, le designer fou de la Japan Star, elle fonctionne avec un processeur révolutionnaire qui serait le chaînon manquant entre l'IA et le cerveau humain.
Le vieil homme esquissa un petit sourire amusé, s'empara de son verre de malaga et en bu une gorgée.
— Et tu la veux pourquoi, petit ?
Les yeux perçants du vieil homme intimidèrent soudain les prunelles juvéniles de TonyX. Il bafouilla presque :
— Pour ma collection de figurines…
Il arrêta au milieu de sa phrase devant le rire du vieil homme.
— Petit, dis plutôt que tu veux la sauter, il paraît que ses charmes sont en siliciconium, plus vrai que la peau humaine la plus virginale, d'une douceur à ressusciter le calibre éteint d'Al Capone dans sa tombe.
TonyX avala une prune de salive. Une goutte de sueur dévala sur son front.
La vision de Lara Croft dans un 69 torride embrasa son esprit l'espace d'un instant.
— Tu n'es pas le seul sur l'affaire, petit, il y a aussi un certain Dorian, il aurait déjà plusieurs cadavres à son actif pour récupérer la doll, et Krystos, loin d'être un enfant de chœur, il est réputé pour tailler les têtes au sabre, et Laraider, elle a fait sauter un concours de cosplay au C4 parce qu'elle n'avait pas été élue miss Lara Croft.
Trois secondes de silence virevoltèrent dans l'air. Le bruit des conversations flottait dans le café bar. Sur le port, une sirène de cargo tonna au milieu d'un concert de cris de mouettes tournoyantes.
— Écoute, petit, tu es sympathique, tu me rappelles moi à ton âge, intrépide et casse-cou, idiot aussi, mais bon, je vais te faire une fleur…
Soudain la lumière déclina. Une pénombre lugubre s'abattit sur le café bar.
— Le dark sky ! s'écria TonyX. On est repéré !
Quatre androïdes holographiques matérialisèrent leurs contours métalliques articulés en brandissant leurs extrémités menaçantes.
Le vieil homme avait retiré son borsalino d'un geste vif. Il l'envoya comme un boomerang sur l'une des machines humanoïdes. Touchée par le couvre-chef, elle éclata dans un ruissellement de particules mécaniques.
Tandis que TonyX roulait sous la table dans son tee-shirt marin Jean-Paul Gaultier, évitant une giclée de rayons laser.
Il dégaina un speed-fire de la poche revolver de son pantalon marine version golf à la Tintin chez les Picaros. Et rafala les pieds ventouses des machines qui avançaient vers la table.
Il ne resta bientôt plus que quatre amas de boulons et de connexions informatiques aux pulsations oscillant entre le réel et le virtuel. Avant de se désagréger dans le néant.
La pénombre avait disparu et la lumière coulait de nouveau dans le café bar dévasté par le balayage des rayons.
Le vieil homme gisait sur sa chaise, la chemise en soie rose taché par une amibe rouge.
— M'sieur Alvarez ! gargouilla TonyX dans un cri impuissant.
La main ridée à la bague en or agrippa le tee-shirt du jeune homme et l'attira vers sa bouche agonisante.
— Petit… la doll a été vue à Rio… va voir Gonzales, il tient un sex-shop… aaargh…
TonyX se redressa, les poings serrés, les mâchoires coléreuses, les narines frémissantes.
Les machines avaient une fois de plus semé la destruction sur leur passage. Mais elles ne réussiraient pas à s'emparer de Lara Doll, le chaînon manquant.
Dehors les mouettes tournoyaient toujours au-dessus du port. Des sirènes de police et de pompiers retentirent dans les rues voisines.
Il hâta les baskets vers le port, dénoua la corde d'un plot et sauta à bord d'un petit yacht.
Le moteur ronfla comme une chatte en rut. Et la canebière s'éloigna rapidement dans un miroitement de vagues et de phosphènes dansants.
TonyX tenait la barre, les cheveux fouettés par le vent, les yeux fixés vers l'horizon.
L'aventure l'attendait sous les tropiques, de l'autre côté de l'océan.
Une bosse gonflait son pantalon.
Phantom_Blue

Avatar de l’utilisateur

Moderaider
 
14 années en tant que membre14 années en tant que membre14 années en tant que membre14 années en tant que membre14 années en tant que membre14 années en tant que membre14 années en tant que membre14 années en tant que membre14 années en tant que membre14 années en tant que membre14 années en tant que membre14 années en tant que membre14 années en tant que membre14 années en tant que membre
 
Homme

Messages : 707
Inscription : 02 Déc 2004, 21:35
Localisation : Strasbourg
Jeu TR favori : Tomb Raider 2

Records Arcade : 0

Re: Petites Fics sur les Membres du Forum

Messagepar Dorian » 19 Nov 2011, 10:16


J'ai totalement plongé dedans. Cette excellente introduction ne peut mériter qu'une suite, même si j'ai conscience que là n'est pas le principe, j'ai grave envie de savoir où ça peut le mener :)
Dorian

Avatar de l’utilisateur

Big Moderaider
 
14 années en tant que membre14 années en tant que membre14 années en tant que membre14 années en tant que membre14 années en tant que membre14 années en tant que membre14 années en tant que membre14 années en tant que membre14 années en tant que membre14 années en tant que membre14 années en tant que membre14 années en tant que membre14 années en tant que membre14 années en tant que membre
 
Homme

Age : 32 ans
Messages : 732
Inscription : 28 Mai 2005, 13:51
Localisation : Saÿ-Noac.
Jeu TR favori : TR Underworld

Records Arcade : 0

Re: Petites Fics sur les Membres du Forum

Messagepar TonyX » 19 Nov 2011, 11:51


Je suis scotché! Tu écris super bien!!! °_°
¡Ay que larga es esta vida! ¡qué duros estos destierros! ¡esta cárcel, estos hierros en que el alma está metida! Sólo esperar la salida me causa dolor tan fiero, que me muero porque no muero. Santa Teresa de Jesús ( Teresa de Cepeda y Ahumada ). Religiosa y escritora mística española.
TonyX

Avatar de l’utilisateur

Raider Prometteur
 
8 années en tant que membre8 années en tant que membre8 années en tant que membre8 années en tant que membre8 années en tant que membre8 années en tant que membre8 années en tant que membre8 années en tant que membre
 
Homme

Age : 33 ans
Messages : 80
Inscription : 28 Déc 2010, 17:30
Localisation : Saint-Etienne
Jeu TR favori : Tomb Raider 4

Records Arcade : 0

Re: Petites Fics sur les Membres du Forum

Messagepar Krystos » 19 Nov 2011, 12:32


Toujours aussi bon :05: J'adore :14: :14:
I Am Fucking Crazy...But I Am Free
Krystos

Avatar de l’utilisateur

Raider Accro
 
12 années en tant que membre12 années en tant que membre12 années en tant que membre12 années en tant que membre12 années en tant que membre12 années en tant que membre12 années en tant que membre12 années en tant que membre12 années en tant que membre12 années en tant que membre12 années en tant que membre12 années en tant que membre
 
Homme

Age : 33 ans
Messages : 912
Inscription : 21 Sep 2006, 19:52
Localisation : Arras
Jeu TR favori : Tomb Raider 2

Records Arcade : 0

Re: Petites Fics sur les Membres du Forum

Messagepar Babou » 19 Nov 2011, 12:43


Ce n'est pas le principe, mais effectivement l'histoire non seulement mérite une suite, mais appelle une suite. La conclusion (la chute) est raide !! :02:
La parole se fait spontanément rythme dès que l'homme est ému, rendu à lui-même, à son authenticité. Oui, la parole se fait poème. (Léopold Ségar Senghor)
Babou

Avatar de l’utilisateur

Lieutenant Adjoint
 
14 années en tant que membre14 années en tant que membre14 années en tant que membre14 années en tant que membre14 années en tant que membre14 années en tant que membre14 années en tant que membre14 années en tant que membre14 années en tant que membre14 années en tant que membre14 années en tant que membre14 années en tant que membre14 années en tant que membre14 années en tant que membre
 
Femme

Messages : 8696
Inscription : 08 Déc 2004, 16:43
Localisation : Sens
Jeu TR favori : Tomb Raider 2

Records Arcade : 7

Re: Petites Fics sur les Membres du Forum

Messagepar Phantom_Blue » 30 Nov 2011, 09:41


ROMAIN s'affairait devant le grand fourneau, un tablier blanc noué sur son tee-shirt "Jennifer Ayache", une toque blanche plantée sur ses tifs coiffés punky. Ses mains agitaient les casseroles en cuivre étincelantes sous les néons. Sous l'œil attentif de Winston, le sourcil droit froncé.
— Seigneur, qu'il pensa angoissé, faites que je réussisse mon célèbre ragoût de marshmallows à la menthe sauvage, tous ceux qui l'ont goûté se sont régalés, bon, sauf Benoît qui a gerbé, mais faut dire qu'il avait bu trop de Coca, et puis on venait de mater Twilight 4, le final sur l'accouchement l'a traumatisé.
Le majordome, qui ressemblait à une statue du musée Grévin, s'anima soudain et articula d'une voix ponctuée :
— Est-ce bientôt prêt ?
— Oui, m'sieur Winston, qu'il répondit presque affolé, encore quelques petites secondes pour faire frissonner la sauce.
Lara trônait assise au bout d'une longue table interminable dans la grande salle à manger du manoir. Resplendissante dans une robe dorée du soir Balenciaga, ses boucles d'oreilles en diamants brillant dans la lumière du grand lustre. Les flammes des chandeliers posés devant elle apportaient des touches de reflets dans ses longs cheveux dénoués flottant sur ses épaules nues. La petite musique de nuit de Mozart virevoltait en sourdine sous les poutres séculaires.
Winston apporta le plateau, les semelles traînantes, suivi de Romain, qui avait ôté sa toque et son tablier.
— Faites qu'elle adore, qu'il pensa, les doigts nerveux crochetés en double-huit, et c'est juré, je balance mon Iphone dans les toilettes.
Le majordome posa le plateau devant l'assiette en porcelaine décoré d'un motif de chasse, et articula, la voix presque chantante, en soulevant le couvercle bombé :
— Grand ragoût de marshmallows Superbus à la menthe finement sauvage agrémenté d'une sauce caramel BB Brunes.
Lara allait porter la fourchette à sa bouche, Winston impassible à côté, Romain en retrait, les yeux éblouis par le magnifique décolleté, priant le ciel et l'enfer pour que son plat soit un pur délice.
Quand une alarme stridente déchiqueta le corps onctueusement sonore de La petite musique de nuit à grands coups de scalpels décibels.
Lara reposa sans goûter la fourchette d'un geste sec dans l'assiette, repoussa la lourde chaise au dossier de deux mètres sculpté d'armoiries, et se leva d'un bond, les lolos ballottant.
— Encore une alerte ! Aux armes !
Romain regarda la belle aventurière foncer vers un panneau qui s'ouvrait dans le mur. Tandis que Winston se dirigeait d'une semelle traînante vers la cheminée.
— Euh, je fais quoi moi ? demanda Romain léger dépassé par la situation.
— Gardez le ragoût au chaud, répondit le majordome en décrochant une arquebuse. Lady Croft a horreur de manger froid.
Il allait prendre le plat sur la table quand Lara surgit dans la salle à manger. Moulée dans un shorty sexy. Le débardeur tendu à l'extrême. La natte tressée. Les rangeos claquant sur le parquet verni. Deux revolvers impressionnants fourrés dans des holsters fixés sur ses cuisses merveilleusement rondes.
Et les grandes fenêtres volèrent en éclat sous un cyclone de balles et de détonations.
— J'avais bien dit qu'il fallait des vitres blindées, articula Winston en haussant la voix avec calme, mais Lady Croft préfère l'authentique. Elle dit qu'un manoir n'est pas une forteresse.
Avant d'armer le chien de l'arquebuse dans un cliquetis métallique. Il rajouta en indiquant l'ouverture dans le mur :
— Allez dans l'armurerie prendre une arme. Vous referez un autre ragoût.
Romain hallucina en voyant les armes exposées. Il aurait bien aimé prendre un des bazookas, mais il opta pour le célèbre Desert Eagle, qu'il reconnut au milieu d'une vingtaine de colts et pistolets de tous les calibres.
Quand il ressortit de l'armurerie, Lara se tenait près d'une fenêtre éclatée et tirait non-stop, ses deux revolvers vissés dans les mains.
Il se campa à une autre fenêtre et appuya plusieurs fois sur la détente. Faisant gaffe à rester hors de vue de l'ennemi.
Winston pointa son arquebuse dans la nuit du verger et dégagea une salve pétaradante dans un nuage de fumée.
Puis ce fut le silence.
— Ils sont partis, cracha Lara en rengainant ses revolvers. Encore une tentative d'intimidation de Bartoli. J'irai lui rendre une petite visite de courtoisie à Venise.
Elle se tourna vers Romain.
— Tu as été très courageux, tu mérites une récompense. Viens !
Il posa le Desert Eagle sur la table et la suivit dans le couloir. Au premier étage, il découvrit la chambre de la belle aventurière. Un feu ronflait dans la cheminée, projetant des lueurs rouges chaudes et intimes sur les murs et le lit à baldaquin aux voiles transparents.
Elle referma la porte, se débarrassa de son ceinturon et fila dans la salle de bain.
Quelques secondes plus tard, Lara se présenta souriante en nuisette Baby Doll, avec deux magnifiques couettes agrémentées de rubans roses.
Elle s'avança vers lui, le prit par les mains et commença à danser une sorte de twist en le secouant.
Et Romain se réveilla.
Sa mère le secouait à l'épaule.
— Mais enfin, tu sais que tu as cours aujourd'hui, tu vas être en retard. Tu ne dors pas assez, terminé les jeux vidéo, tu te coucheras plus tôt. Et tu nous épargneras tes recettes fantaisistes, ton père a eu la diarrhée avec ton ragoût de marshmallows.
— C'est po juste, souffla Romain en se levant dans un ralenti léthargique. C'est vraiment po juste.
Phantom_Blue

Avatar de l’utilisateur

Moderaider
 
14 années en tant que membre14 années en tant que membre14 années en tant que membre14 années en tant que membre14 années en tant que membre14 années en tant que membre14 années en tant que membre14 années en tant que membre14 années en tant que membre14 années en tant que membre14 années en tant que membre14 années en tant que membre14 années en tant que membre14 années en tant que membre
 
Homme

Messages : 707
Inscription : 02 Déc 2004, 21:35
Localisation : Strasbourg
Jeu TR favori : Tomb Raider 2

Records Arcade : 0

Re: Petites Fics sur les Membres du Forum

Messagepar Dorian » 30 Nov 2011, 13:38


:D Pauvre père.
Voilà une courte histoire menée timbale battante ! J'aime cet arôme de nouveauté, aucune faute de goût : délicieux.
Dorian

Avatar de l’utilisateur

Big Moderaider
 
14 années en tant que membre14 années en tant que membre14 années en tant que membre14 années en tant que membre14 années en tant que membre14 années en tant que membre14 années en tant que membre14 années en tant que membre14 années en tant que membre14 années en tant que membre14 années en tant que membre14 années en tant que membre14 années en tant que membre14 années en tant que membre
 
Homme

Age : 32 ans
Messages : 732
Inscription : 28 Mai 2005, 13:51
Localisation : Saÿ-Noac.
Jeu TR favori : TR Underworld

Records Arcade : 0

PrécédenteSuivante

Retourner vers Cercle des Poètes - Fans Fictions

 


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vus
    Dernier message

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

Booste le trafic de ton forum