Petites Fics sur les Membres du Forum


Laissez aller votre imagination et faites-nous part de vos histoires, poèmes...

Modérateurs: Phantom_Blue, Co Admin, Bigs Moderaiders

Re: Petites Fics sur les Membres du Forum

Messagepar N.C » 15 Jan 2011, 11:37


MDR !!! Je ne sais pas si mon décolleté est aussi bien formé que çà mais en tout cas ta fic est délirante !! :lol: Une ferme spatiale, c'est original ! ;D
Image
Co-administratrice du site et des forums de TRO-Online
N.C

Avatar de l’utilisateur

TRO Online
 
10 années en tant que membre10 années en tant que membre10 années en tant que membre10 années en tant que membre10 années en tant que membre10 années en tant que membre10 années en tant que membre10 années en tant que membre10 années en tant que membre10 années en tant que membre
 
Femme

Age : 33 ans
Messages : 84
Inscription : 02 Mar 2009, 00:31
Localisation : Clamart
Jeu TR favori : Tomb Raider 2

Records Arcade : 0

Re: Petites Fics sur les Membres du Forum

Messagepar Babou » 15 Jan 2011, 22:26


N.C a écrit:Je ne sais pas si mon décolleté est aussi bien formé que çà

On s’en fout du balcon, qu’il soit fleuri ou non. :02: Emmène-moi plutôt dans ta savane extraordinaire, voir les cocotiers, les palétuviers, les bananiers, comme un retour aux sources. Cependant j’éviterai le baobab (arbre sacré) car c’est l’arbre à palabres, et selon l’expression, quand il y a un conflit, de quelque ordre que ce soit, on dit « palabre est debout ». :04:
Encore une performance de l’artiste. :15:

Elle augmenta le climat océanique en équatorial hard. Laissa quelques minutes, et réduisit en tropical soft.
Trop fort ! :biggrin:
La parole se fait spontanément rythme dès que l'homme est ému, rendu à lui-même, à son authenticité. Oui, la parole se fait poème. (Léopold Ségar Senghor)
Babou

Avatar de l’utilisateur

Lieutenant Adjoint
 
14 années en tant que membre14 années en tant que membre14 années en tant que membre14 années en tant que membre14 années en tant que membre14 années en tant que membre14 années en tant que membre14 années en tant que membre14 années en tant que membre14 années en tant que membre14 années en tant que membre14 années en tant que membre14 années en tant que membre14 années en tant que membre
 
Femme

Messages : 8813
Inscription : 08 Déc 2004, 16:43
Localisation : Sens
Jeu TR favori : Tomb Raider 2

Records Arcade : 7

Re: Petites Fics sur les Membres du Forum

Messagepar N.C » 17 Jan 2011, 10:28


Si j'avais un tel pouvoir ! ;D
Image
Co-administratrice du site et des forums de TRO-Online
N.C

Avatar de l’utilisateur

TRO Online
 
10 années en tant que membre10 années en tant que membre10 années en tant que membre10 années en tant que membre10 années en tant que membre10 années en tant que membre10 années en tant que membre10 années en tant que membre10 années en tant que membre10 années en tant que membre
 
Femme

Age : 33 ans
Messages : 84
Inscription : 02 Mar 2009, 00:31
Localisation : Clamart
Jeu TR favori : Tomb Raider 2

Records Arcade : 0

Re: Petites Fics sur les Membres du Forum

Messagepar Phantom_Blue » 08 Avr 2011, 09:16


THIERRY STOORNE se frotta les yeux d'un pouce et d'un index encore ensommeillés. Vérifia d'un geste rapide si ses burnes étaient toujours dans le slibard. Se gratta sous l'aisselle gauche. Puis sous l'aisselle droite.
Son signe de croix le matin au réveil.
Debout devant la casserole d'eau sur le réchaud à gaz, il écoutait France Infos diffusé par le transistor à côté du bol ébréché saupoudré de Nescafé sur la table. Des graffitis au couteau de filles nues et d'aliens monstrueux en pleine copulation saturaient le formica marron.
La voix du speaker chanta :
— Laurent Gbagbo visitera la centrale de Fukushima… le mariage de Nicolas Sarkozy et de Lady Gaga aura lieu samedi prochain…
Thierry resta quelques secondes dans une léthargie d'astronaute en hyper sommeil dans un vaisseau filant vers Alpha du Centaure.
Quand une violente décharge d'adrénaline secoua son bras. Ses doigts affolés remontèrent en flèche vers son bandana. Palpèrent la partie frontale à travers le tissu rouge. Ne rencontrèrent pas le relief habituel.
— Putain, ma pastille d'anis, elle est plus là !
Sur le rebord de la fenêtre ouverte, un pigeon mouillé par la pluie qui tombait en rafales, lui envoya du bec :
— Salut man, t'aurais pas un parapluie ?
Il se précipita sur le tiroir du buffet. La boite de pastilles d'anis était vide.
Il se précipita à la cave, dans la lueur d'une ampoule 40 watts, au milieu des bidons de plutonium et des caisses de Kalachnikov. Le carton des boites de pastilles d'anis était vide.
Il se précipita au grenier, sous les tuiles clapotantes de gouttes furieuses, fouilla dans la grande malle, bouscula les revues " Paris Hollywood ", les photos d'ex maquillées au feutre avec des cornes et des canines de vampires sur les têtes. La bonbonnière de pastilles d'anis était vide.
Il se précipita au salon, arracha le poster des Stones en marins dans "It's only rock'n'roll but I likeeed". Réfléchit pour se rappeler la combinaison du coffre mural.
— 6… puis 6…et ?… putain c'est quoi le dernier chiffre ?… ah ouiii !… 666...
La pastille d'anis trônait à l'intérieur, enrobée dans du papier alu.
Il s'en empara d'une poignée de doigts fébriles.
Une heure plus tard, connecté sur Skype, il cracha dans le micro :
— Putain, Gillou, j'ai frôlé le drame … ma PA avait fondu, je te raconte pas les hallus… et plus de réserve, ces saloperies de rats ont tout bouffé.. d'habitude elle met quatre heures et les effets durent encore une heure… j'en avais mis une autre vers deux heures du mat, après t'avoir quitté, d'ailleurs je trouve que la dernière avait fondu plutôt vite… j'en ai mis une autre vers six heures du mat, quand je suis allé pisser… j'ai remarqué que j'avais le bandana trempé, c'est peut-être la transpiration qui a accéléré…
— Possible, gargouilla Gilles, bon, on continue ? hier je t'avais montré la nouvelle Lara que j'ai faite pour ton niveau, j'avais déjà boosté les nichons, mais là je pense qu'il faut encore augmenter le soutif, j'ai doublé le volume, attends, je te montre…
Les secondes les plus apocalyptiques de l'univers se crashèrent dans le sablier du temps.
La voix de Thierry tonna dans le micro :
— Putain, Gillou, c'est Lara qui me fait transpirer… ma pastille a fondu d'un coup… ce sont ces nichons… dégage-là…
Deux minutes après, une nouvelle pastille d'anis placée sous le bandana, il balança d'une voix angoissée, les dents portant le cercueil de sa langue :
— Je peux plus voir Lara avec des nichons, ça me fait fondre mes pastilles d'anis…
— Attends, souffla Gilles, on va tester. Il se passe quoi, là ?
Une Lara plate comme une limande s'affichait sur l'écran.
— Ben rien, ma pastille ne fond pas.
— C'est bien les nichons, comment on va faire maintenant pour ton niveau ?
— Putain, Gillou, va falloir que je mette Lara en gamine à la maternelle, et que je change le style de mon niveau. Terminé les hachoirs, les lames coupantes et les baddys meurtriers. Va falloir mettre les télétubbies et les bisounours. La légende du grand Thierry Stoorne est foutue. Je peux m'appeler Titi Snoopy et poster mes niveaux sur le site du Club Dorothée.
Gilles éjacula un gros rire de mac Sicilien.
— Je te ferai une Lara avec des couettes et des socquettes. C'est quoi, que j'entends, là ?… "Je resterai ta meilleure amie ?"…
La voix étranglée de désespoir de Thierry s'échoua sur la plage mazoutée du micro :
— Je me prépare à ma nouvelle identité, terminé aussi les radios rock, je passe du Lorie sur radio jeunesse.
Phantom_Blue

Avatar de l’utilisateur

Moderaider
 
14 années en tant que membre14 années en tant que membre14 années en tant que membre14 années en tant que membre14 années en tant que membre14 années en tant que membre14 années en tant que membre14 années en tant que membre14 années en tant que membre14 années en tant que membre14 années en tant que membre14 années en tant que membre14 années en tant que membre14 années en tant que membre
 
Homme

Messages : 722
Inscription : 02 Déc 2004, 21:35
Localisation : Strasbourg
Jeu TR favori : Tomb Raider 2

Records Arcade : 0

Re: Petites Fics sur les Membres du Forum

Messagepar Phantom_Blue » 26 Avr 2011, 09:49


KETZ sprinta dans la neige, les semelles de ses rangeos s'enfonçant dans la matière onctueuse et froide. Merveilleusement bleutée par les ombres claires sur les parois rocheuses lisses. Un sentiment de bien-être et d'excitation embrasait son esprit. Il traversa un pont suspendu et remarqua en bas deux loups criblés de balles. Plus loin, dans une fosse, un ours avait subi le même sort.
Un silence impressionnant planait sur la cité en blocs de pierres séculaires. D'autres loups gisaient sur le sol dans des flaques de sang. Ketz ne s'attarda pas et fonça en avant. Il fallait faire vite.
La cascade s'écrasait en bas dans un bruit d'eau explosée. Il ne prit pas la peine d'aller voir la petite jungle où un T-Rex et des raptors devaient croupir dans les hautes herbes.
Le temps s'était arrêté dans la tombe aux murs rouges et jaunes. Un silence impressionnant planait comme un aigle majestueux.
Pas évident de descendre les plates-formes vertigineuses, mais Ketz fit preuve d'une souplesse étonnante, évitant de marcher sur les chauve-souris trouées de balles.
Un vent chaud soufflait dans la vaste arène. Il ne prit pas la peine de compter les fauves aux pelages maculés de sang.
Le crocodile n'avait pas survécu à la rafale. Les gorilles non plus. Trois lingots d'or brillaient dans les trois serrures.
Ketz aurait bien voulu faire une petite trempette dans l'eau claire, mais le temps tournait, et puis les rats flottant à la surface n'invitaient pas à une partie de plaisir.
Il réfléchit une nouvelle fois à ce qu'il allait lui dire en traversant la tombe aux murs humides, regarda à peine les fresques égyptiennes, l'obélisque, les panthères noires étalées dans le sable.
Le sphinx géant se dressait toujours aussi énigmatique. Une odeur de soufre flottait dans les mines. L'Atlantide n'était qu'un vaste champ de bataille, peuplé d'êtres monstrueux tués le plus souvent d'une balle entre leurs deux, trois ou quatre yeux.
Le cœur battant, il sprinta en avant, sauta sur les blocs, montant de plus en plus haut, priant le ciel comme jamais il ne l'avait prié. Promettant les choses les plus folles. Dans un déferlement régulier de petites secousses sismiques, qui faisait trembler toute la pyramide.
Elle était là, prête à se laisser glisser le long de la pente, fabuleusement belle.
—Attendez ! cria Ketz.
Un cri presque désespéré.
Lara se retourna, la natte virevoltante, dégainant en même temps un revolver.
Ketz vit le canon scintiller dans un éclat de lumière menaçante.
— Nooon, ne tirez pas ! Je suis un de vos fans !
Puis les mots s'étranglèrent dans sa gorge. Il ne savait plus quoi dire. Ses yeux émus évitant de s'accrocher sur le débardeur gonflé par les deux seins légendaires.
Jugeant qu'il n'y avait pas de danger, Lara rengaina son revolver et lança :
— Vous ne devriez pas être là, la pyramide va exploser. Venez !
Ketz n'hésita pas une seconde et la rejoignit. Elle le prit par la main. Un merveilleux vertige des plus délicieux déferla dans son corps.
Et elle l'entraîna sur la pente.
Ils glissaient déjà depuis plus de deux minutes, et ça semblait ne pas s'arrêter. Ketz aurait pu glisser avec elle toute l'éternité, serrant sa main dans la sienne. Il pensait à ce qu'il allait lui dire une fois arrivé en bas. Les mots s'embrouillaient dans son esprit. Impossible de former une phrase logique.
Ses pieds rencontrèrent enfin le sol ferme. Lara lui lâcha la main et lança en plongeant ses yeux envoûtants dans les siens :
— Courez !
Ketz piqua un sprint près d'elle, enfin plutôt derrière, elle courait plus vite que lui.
Bientôt la distance entre eux augmenta.
Ketz fixait le short rebondi, les longues jambes taillant l'air, la natte bougeant comme un serpent électrocuté de colère.
Le bord de la falaise dominait la mer agitée de vagues, berçant un yacht blanc qui attendait ancré tout en bas.
A bout de force, Ketz s'arrêta à une dizaine de mètres du bord, penché en avant, les mains sur ses genoux, la respiration coupée, incapable de parler, de l'appeler.
Lara leva ses bras et plongea dans le vide. Divinement aérienne.
Il s'avança vers le bord. Elle nageait dans les vagues, lointaine, inaccessible. Vers le yacht blanc.
Et le souffle de l'explosion le projeta dans l'espace.

Il retira ses lunettes 3D, encore sous le choc. La chambre se redessina réelle dans son champ de perception, avec une vingtaine de posters de Vénusiennes aux murs, un poster des frères Bogdanov dans "Temps Futur" sur la porte, et des maquettes de fusées Ariane et Saturne suspendues au plafond.
— Encore loupé, qu'il cracha, mais qu'est-ce qui bugue, putaiiiiin ? Ça fait déjà cinq fois ! A chaque fois elle se barre !
Il se connecta sur Skype. Papo était en ligne. Il cliqua sur "Appeler" et balança dans le micro :
— Salut, dis, j'ai FlyDop, j'ai essayé avec Tomb Raider 1, je maîtrise pas, impossible de diriger le jeu.
— Hé hé hé, claqueta des dents Papo, tu tournes sous quoi ?
— Seven.
— Hé hé hé, FlyDop bugue sous Seven.
— Mais y a pas un patch ou une astuce ou un truc ?
— Hé hé hé, il faut changer la base de données du registre dans le système et appliquer une nouvelle décimale supérieure, mais c'est dans le manuel, de toute façon ça ne fonctionne pas, l'auteur de FlyDop a verrouillé l'option X, suite à une plainte d'Eidos… Hé hé hé…

Vous comprenez maintenant pourquoi Ketz écrit des fics d'horreur.
Phantom_Blue

Avatar de l’utilisateur

Moderaider
 
14 années en tant que membre14 années en tant que membre14 années en tant que membre14 années en tant que membre14 années en tant que membre14 années en tant que membre14 années en tant que membre14 années en tant que membre14 années en tant que membre14 années en tant que membre14 années en tant que membre14 années en tant que membre14 années en tant que membre14 années en tant que membre
 
Homme

Messages : 722
Inscription : 02 Déc 2004, 21:35
Localisation : Strasbourg
Jeu TR favori : Tomb Raider 2

Records Arcade : 0

Re: Petites Fics sur les Membres du Forum

Messagepar Babou » 27 Avr 2011, 20:20


Au fait, avant c'était un gars, une fille ...

Toute la gamme animale de TR1 est là, même l’ours dans la fosse. Ça donne des frissons, mais pas de peur, une émotion indéfinissable (je n’arrive pas à mettre un nom dessus), car Lara est amenée dans l’histoire, juste comme il faut, juste quand il faut, comme une chute (au second degré, la chute). On est pris dans le tourbillon des cadavres puis elle apparaît. Le courant porté étant très poétique, forcément ça chahute le plexus solaire. :03: On aimerait y rester éternellement … Mais voilà, il y a une deuxième chute, la chute finale, le réveil, du coup, à défaut du FlyDop Ketz aurait pu se ramasser sur une stalagbite. :02:
La parole se fait spontanément rythme dès que l'homme est ému, rendu à lui-même, à son authenticité. Oui, la parole se fait poème. (Léopold Ségar Senghor)
Babou

Avatar de l’utilisateur

Lieutenant Adjoint
 
14 années en tant que membre14 années en tant que membre14 années en tant que membre14 années en tant que membre14 années en tant que membre14 années en tant que membre14 années en tant que membre14 années en tant que membre14 années en tant que membre14 années en tant que membre14 années en tant que membre14 années en tant que membre14 années en tant que membre14 années en tant que membre
 
Femme

Messages : 8813
Inscription : 08 Déc 2004, 16:43
Localisation : Sens
Jeu TR favori : Tomb Raider 2

Records Arcade : 7

Re: Petites Fics sur les Membres du Forum

Messagepar Ketz » 30 Avr 2011, 08:12


Brillant ! Bel honneur que cette fic.
Voilà, je comprends mieux pourquoi je connais TR sur le bout des doigts… je m’essayais au « speed run » pour rattraper Lara. :)
Mais crois-moi que si FlyDop ne fonctionnait que sous XP, ça fait bien longtemps que j’aurai fait un multiboot sur mon SEVEN pour ne pas être emmerdé ! ;)
Image
Ketz

Avatar de l’utilisateur

Raider Débutant
 
8 années en tant que membre8 années en tant que membre8 années en tant que membre8 années en tant que membre8 années en tant que membre8 années en tant que membre8 années en tant que membre8 années en tant que membre
 
Homme

Age : 33 ans
Messages : 39
Inscription : 17 Avr 2011, 10:44
Localisation : Marseille
Jeu TR favori : Tomb Raider 1

Records Arcade : 0

Re: Petites Fics sur les Membres du Forum

Messagepar Phantom_Blue » 07 Mai 2011, 08:32


QUENTIN fixait le T rouge sur la soutane blanche du grand prêtre, debout devant l'autel chargé de chandeliers allumés.
Un genou sur le sol dallé, l'armure étincelante, une main gantelée sur la poignée de son épée dans un fourreau décoré d'arabesques, il attendait, impressionné par la cérémonie. Sous le regard d'une vingtaine de chevaliers.
La voix solennelle du prêtre résonna sous les voûtes en pierre de la crypte.
— Quentin, jures-tu fidélité et obéissance à l'éditeur TRNG, notre grand Architecte, et d'éliminer tous ceux qui chercheront à lui nuire ?
— Je le jure, répondit Quentin.
— Par l'Ordre sacré de TRNG, Je te fais chevalier de l'éditeur ! Va et sers notre cause avec courage et honneur !

Quentin chevauchait fièrement sur son destrier blanc, les sabots claquant au fessier, la queue en panache virevoltant dans le vent. La campagne mûrissante de blés blonds défilait autour de lui. Un air doux et printanier flottait dans l'air.
Un bonheur indicible l'envahissait à l'idée de revoir sa bien-aimée et de lui conter fleurette.
La forêt de Lockwood profila bientôt ses grands arbres séculaires. Quentin s'enfonça au trot dans la fraîcheur des ombres de cette immense cathédrale végétale. Des cris d'oiseaux se répercutaient en échos comme une sonate de Lully.
La traversée aurait put se faire sans encombres quand une bande de gueux, cachée derrière les arbres et les buissons, surgit à grandes enjambées.
Quentin reconnut le moine Papo au faciès rondouillard et fourbe, accoutré dans une soutane reprisée et tachée de vinasse. Et le bandit Stoorne, son célèbre bandana rouge autour du front, une balafre sur la joue gauche. Des hérétiques de l'éditeur TRLE, adeptes des messes noires du boundage.
Les quatre autres malfrats devaient venir tout droit de la cour des miracles.
— La bourse ou la vie ! crâcha le moine, la bouche édentée, en brandissant un coutelas impressionnant.
— Tu iras la chercher en enfer ! répliqua Quentin en tirant son épée du fourreau.
Un rayon de soleil, venu d'une ouverture dans les hauts feuillages, fit briller sa pointe d'un éclat vengeur.
Un gueux, qui s'était faufilé derrière lui pour le surprendre, termina projeté dans les fougères par une ruade du destrier. Un autre gueux recula en criant de douleur, le visage taillé en travers par la lame bénie.
Le moine Papo roula dans les feuilles mortes, son crâne à moitié fendu par un puissant coup vertical.
Stoorne n'eut pas un meilleur sort. La bedaine ouverte de l'entrejambe à la gorge. Une pastille d'anis s'éjecta de son nombril.
Les deux autres gueux s'enfuirent dans les taillis, les poulaines terrorisées.
Quentin rengaina son épée et reprit vaillamment sa course.

Le château de Canterburry dressait ses tours crénelées sous un ciel d'azur.
Quentin posa pied à terre dans la cour, confia son destrier à un valet, et pénétra dans une grande salle aux murs décorés par des armoiries et des blasons.
Il monta un escalier en colimaçon, franchit un rempart dominant la vallée verdoyante, frappa trois coups sur une porte en bois. Il attendit quelques secondes, reconnut la voix aimée.
Elle était assise près d'une grande tapisserie représentant la dame à la licorne, une broderie dans ses mains fines et délicates, sa longue natte ornant avec un ravissement extrême son corsage au décolleté vertigineux.
Quentin se précipita vers elle, plia un genou au sol, encore plus impressionné que par la séance d'adoubement. Il osait à peine soutenir le sublime regard de cet ange du paradis. Il bafouilla, intimidé :
— Lady Lara… je suis votre dévoué chevalier, prêt à mourir pour vous…
— Relevez-vous, mon ami, dit-elle d'une voix musicale, je terminais un mouchoir avec mes initiales, que je veux vous offrir. Il vous portera chance dans vos batailles. Mais je veux vous offrir un autre cadeau, inestimable, celui-là, mon innocence. Venez et gagnons le lit ou vous pourrez tout à loisirs vous distraire sur mon corps.
Une double noix de salive glissa avec difficulté dans le gosier de Quentin.

Il se releva et s'apprêtait à suivre Lara, le cœur battant, quand la porte s'ouvrit brutalement.
— Maman ? qu'il s'étonna. Mais enfin, qu'est-ce que tu fais là ?
— Dis donc, qu'elle beugla, les dents alienesques, tu arrêtes tes jeux débiles et tu vas faire les courses, ton père rentre du boulot dans une heure, il faut remplir les mazouts. Et n'oublie pas tes devoirs, si tu loupes encore une fois le bac tu iras bosser à Olida pendant les grandes vacances. Et Cathy a appelé, elle pourra pas aller au cinéma avec toi ce soir, elle part un an en Angleterre, elle m'a demandé de te le dire, elle ne savait pas comment te l'annoncer.
Quentin secoua la tête, loucha la belle Lara qui commençait déjà à se dépixeliser avec le décor médiéval. Loucha sa mère qui attendait dans l'encadrement de la porte de sa chambre, un rictus d'impatience dans le silence de la voix. Gargouilla, en retirant son casque 3D, les mots agonisants d'une orthographe morbide :
— C'est po juste… nan, c'est vraiment po juste…
Phantom_Blue

Avatar de l’utilisateur

Moderaider
 
14 années en tant que membre14 années en tant que membre14 années en tant que membre14 années en tant que membre14 années en tant que membre14 années en tant que membre14 années en tant que membre14 années en tant que membre14 années en tant que membre14 années en tant que membre14 années en tant que membre14 années en tant que membre14 années en tant que membre14 années en tant que membre
 
Homme

Messages : 722
Inscription : 02 Déc 2004, 21:35
Localisation : Strasbourg
Jeu TR favori : Tomb Raider 2

Records Arcade : 0

Re: Petites Fics sur les Membres du Forum

Messagepar Level NextGen » 07 Mai 2011, 20:39


Je suis obligé de tirer chapeau bas et faire ma révérence à Mario!! Ca m'a laissé sans voix et me laisse toujours sans voix :00:, mais surtout qu'elle finesse d'écriture et sans parler de cet humour :D.. Je ne peux que me reconnaitre dans cette description chevaleresque de moi (J'arrive à ton secours ma Lara :love:), même si la fin ne me ressemble pas du tout .... :roll: xd
J'ADOOOOOOOOOOOORE :hihi:

PS : Le pauvre Apofyse et Thierry :twisted:
Level NextGen

Avatar de l’utilisateur

Raider De Passage
 
8 années en tant que membre8 années en tant que membre8 années en tant que membre8 années en tant que membre8 années en tant que membre8 années en tant que membre8 années en tant que membre8 années en tant que membre
 
Non spécifié

Messages : 1
Inscription : 12 Avr 2011, 22:16
Jeu TR favori : Tomb Raider 3

Records Arcade : 0

Re: Petites Fics sur les Membres du Forum

Messagepar Babou » 11 Mai 2011, 06:47


De l’humour à point. Les descriptions de Papo sont toujours des délices à lire. Quinquin je te rejoins dans le cercle privé de TNRG. :03:

Stoorne n'eut pas un meilleur sort. La bedaine ouverte de l'entrejambe à la gorge. Une pastille d'anis s'éjecta de son nombril.
:D :D J’imagine la pastille qui s’éjecte du nombril. Même le docteur Delajoux ne peut pas faire mieux. :02:
La parole se fait spontanément rythme dès que l'homme est ému, rendu à lui-même, à son authenticité. Oui, la parole se fait poème. (Léopold Ségar Senghor)
Babou

Avatar de l’utilisateur

Lieutenant Adjoint
 
14 années en tant que membre14 années en tant que membre14 années en tant que membre14 années en tant que membre14 années en tant que membre14 années en tant que membre14 années en tant que membre14 années en tant que membre14 années en tant que membre14 années en tant que membre14 années en tant que membre14 années en tant que membre14 années en tant que membre14 années en tant que membre
 
Femme

Messages : 8813
Inscription : 08 Déc 2004, 16:43
Localisation : Sens
Jeu TR favori : Tomb Raider 2

Records Arcade : 7

PrécédenteSuivante

Retourner vers Cercle des Poètes - Fans Fictions

 


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vus
    Dernier message

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

Booste le trafic de ton forum