Petites chroniques de L'homme qui se recouche


Laissez aller votre imagination et faites-nous part de vos histoires, poèmes...

Modérateurs: Phantom_Blue, Co Admin, Bigs Moderaiders

Re: Petites chroniques de L'homme qui se recouche

Messagepar Babou » 04 Nov 2008, 06:57


On voyage super bien en camion, surtout en Berliet, vous verrez plus bas comment on voyage bien et surtout vite.

Ils s’étalaient sur le sable, autour du feu, gavés de poiscaille. Faut reconnaître que Papo avait cuisiné comme un chef. Et Titi m’avait épaté. Se planquer devant les vagues et chanter « Le journal de 20h » a capella. Les poissons avaient rappliqué direct dans ses doigts. Bon, manquait un petit blanc pour arroser les fritures, mais on peut pas tout avoir dans la vie, pas vrai ?
Et le bruit des vagues alors ? C'est pas un accompagnement ? Image Je fais confiance à Papo. Rosé à l'arête le poiscaille. A Assinie ou à Monogaga on faisait des cigales de mer, le must de la langouste, cuites dans l'eau de mer c'est l'idéal. Même pas besoin de faire des km hors du cabanon, c'est le produit qui vient à toi par le biais du pêcheur africain qui arpente la plage. C'est pas beau ça ? Sinon super fort le Titi !! Ah oui, manque le petit blanc sec. :03:

Papo, qui s’enfonçait lentement dans les sables mouvants de la somnolence, se redresse, le regard électrifié, l’œil droit ouvert.
Si je devais extraire une phrase, La phrase, ce serait celle-ci, très poétique l'expression ... les sables mouvants de la somnolence. Bon, et aussi celle-ci << Un délicieux parfum de vanille s’échappe de son tee-shirt comme une envolée de phalènes >> Et une oubliée dans l'épisode précédent << Un vent agréable m’habille d’oxygène >> Image

A eux deux, ils formeraient une tête bizarre. Déjà que seules, leurs têtes oscillent dans le paranormal.
C'est comment une tête qui oscille dans le paranormal ? Image Je peux faire ça dans toto, un mixage de vos trois têtes en faisant ressortir la caractéristique individuelle la plus paranormale de chacun de vous. Mais j'ai que la tof de Papo ! Note qu'en changeant juste l'emplacement de ses zoeils, l'oeil droit à gauche et l'oeil gauche à droite, juste ça, à mon avis ça peut faire du bon paranormal. Image

Le macaque vient de prendre les deux tiags de Titi. Il se barre dans la végétation, les pattes claquant au fessier.
Comme le petit macaque dans TR3 qui file à l'anglaise avec la clé Image si on le zigouille pas ou si il est plus rapide que vous.

Après une cavalcade, je débouche dans une petite clairière. Y’a une baraque en bois, style chalet, avec une véranda, des cageots devant, remplis de fruits. Ça m’a tout l’air d’être une épicerie ou un truc dans le genre. A travers les fenêtres, je vois un comptoir, des étagères avec des boites, de la marchandise quoi.
C'est quand même extraordinaire les fics parce que quelques lignes plus haut vous étiez sur une île, à des années lumières, c'est ce qu'on peut imaginer << Et me voilà les pieds dans le sable blanc d’une plage, sur une île en plein cyberespace >> , et là, d'un seul coup vous vous retrouvez dans l'épicerie. Je dis : magique ! :15:

J’accompagne avec un sourire en relief.
Et c'est ce qui met la phrase en relief ! Très bon ! Image

Je mate les étagères chargées de boites de cafés, thés, conserves, tabac. Y’a même des shiloms en bois, verre, métal. Des narguilés de différentes tailles. Des stylos pipes.
Je connaissais pas les stylos pipes, le foyer est minuscule ! Juste de quoi mettre une petite boule de shit. Je veux bien la notice paske faudrait pas se tromper de réservoir, sniffer le sépia et écrire en encre de résine brune, verte ou jaune. Mais les deux peuvent bien être comme les champis de Dorian, c'est à dire un brin hallucis Image

Je manque de me décapsuler les deux zoeils.
Très imagée l'expression. :23: :11:

Les oiseaux et les macaques s’affolent et se dispersent dans des battements de pattes et des cavalcades d’ailes.
Ben oui, des battements de pattes et des cavalcades d'ailes c'est tellement plus évident que des battements d'ailes et des cavalcades de pattes ! Image
La parole se fait spontanément rythme dès que l'homme est ému, rendu à lui-même, à son authenticité. Oui, la parole se fait poème. (Léopold Ségar Senghor)
Babou

Avatar de l’utilisateur

Lieutenant Adjoint
 
14 années en tant que membre14 années en tant que membre14 années en tant que membre14 années en tant que membre14 années en tant que membre14 années en tant que membre14 années en tant que membre14 années en tant que membre14 années en tant que membre14 années en tant que membre14 années en tant que membre14 années en tant que membre14 années en tant que membre14 années en tant que membre
 
Femme

Messages : 8801
Inscription : 08 Déc 2004, 16:43
Localisation : Sens
Jeu TR favori : Tomb Raider 2

Records Arcade : 7

Re: Petites chroniques de L'homme qui se recouche

Messagepar Sami » 04 Nov 2008, 10:38


tout à fait d'accord avec Sunny (et Papo ;D par la même occasion) : tu nous cacherais pas quelques chose du genre "je suis un martien" ou "ET téléphone maison" ? :D :D nan sérieusement,quand je vois que tu as tant de talent pour tes fics (et ça ne manque pas !),MAIS POURQUOI TU N'EN FAIS PAS DES LIVRES? au moins tu en ferais profiter tous les petits terriens,et pas que le fofo :D

Je suppose que c’était l’après-midi. En tout cas, ça y ressemblait beaucoup.


han ben c'est sûr.......... :D :D

Mais toutes les têtes ne sont-elles pas bizarres ? Avec tous ces bidules dans les visages qui bougent tout le temps ? Surtout les filles quand elles parlent !


nan mais! :D

Le macaque s’avance vers moi et me refile la canette.
Sympa la bestiole !


héhé ben normal,dressés par moi les 'tits macaques :D

Je pense que le macaque a fait un troc. Oui mais quand même, il aurait pu demander avant. Euh, oui, des fois qu’il parlerait pas. Evidemment, ça limite la compréhension de la communication.

:lol: :lol: non tu crois? :D :D
Le macaque s’est retourné. Il me jette un regard de macaque surpris et pas content.


:D :D

Un délicieux parfum de vanille s’échappe de son tee-shirt comme une envolée de phalènes


c'est quoi des phalènes? :roll: 8) (nan mais c'est vrai je sais pas ce que c'est :D)

Elle ouvre les yeux, me lance un regard furibard. Puis ses lèvres se tordent, ses yeux larmoient. Elle éclate en sanglots.
— Ooooouuuuuiiiiinnnnnn ! C’est po juste ! Personne il m’aime ! Oooouuuuiiiinnnn !



aaaaaaaah,j'en peux plus tellement je suis pliée en quatre :mdr: :mdr:
quand même t'éxagère là :D

— Je t’aime plus, qu’elle crachote. Na !
Et elle reprend la marche.
Bon, vaut mieux suivre sans rien dire. Quand les filles elles sont comme ça, tout raisonnement rationnel est inutile.


gnagnagna,ben moi aussi ze boudine alors na! :D


— Ooohh un gloup ! qu’elle chante soudain, en montrant une bestiole colorée sur une branche.
Et elle se met à rigoler.
Euh, oui, les filles, c’est très changeant des fois.


:02: même pas vrai :D

— C’est le capitaine, le mari de tante Zoé, et l’astronome, dit Blondie. Ils picolent toute la journée. Comme tous les mecs, quoi !
Euh, là je trouve qu’elle généralise un peu vite dans la généralisation.


hum....t'es sûr de toi là? :D

Une ombre immense masque soudain le soleil radieux de cet après-midi étrange digne d’un chapitre de Lewis Carroll.
Et les grands doigts aux phalanges en cuir de King Kong enlèvent Blondie dans les airs. Il porte un immense slibard violet.



aaaaaaaaaah,Kong avec un slip violet,on aura tout vu :mdr:


Ce sont les derniers mots de Blondie qui s’effilochent en écho évanescent au-dessus des cocotiers.
Euh, oui, euh…


:roll: :roll: :D


— C’est la culotte de la reine, dit Jimi. Il faut la reprendre. Il y va de l’avenir du monde.
Tante Zoé se gratte le chignon sans rien capter.


c'est quoi ça??? :mdr: aaaaaah j'en peux plus là :mdr:

— La reine a un gros popotin. C’est pour ça qu’on a volé sa culotte. Il en fallait une pour King Kong. Viens, on va la reprendre !


ok :D

L’aventure risque d’être périlleuse, mais pas dans le sens où on s’y attendrait.


c'est clair :nnw: :nnw:

merci pour ce brillantissime exemple d'imagination débordante et farfelue qu'est ton zentil ciboulot 8) 8)
Sami

Avatar de l’utilisateur

Raider Assidu
 
13 années en tant que membre13 années en tant que membre13 années en tant que membre13 années en tant que membre13 années en tant que membre13 années en tant que membre13 années en tant que membre13 années en tant que membre13 années en tant que membre13 années en tant que membre13 années en tant que membre13 années en tant que membre13 années en tant que membre
 
Femme

Age : 27 ans
Messages : 553
Inscription : 10 Juin 2006, 22:55
Localisation : Sarlat-la-caneda
Jeu TR favori : Tomb Raider 6

Records Arcade : 0

Re: Petites chroniques de L'homme qui se recouche

Messagepar Papofyse » 21 Déc 2010, 14:03


Euh c'est déjà fini ?
Le bal de laze, Good Bye Marylou, les sucettes à l'anis, Born to be a life, j'aurai voulu, j'ai tout oublié, Je ne veux qu'elle ...
Papofyse

Avatar de l’utilisateur

Raider Persévérant
 
13 années en tant que membre13 années en tant que membre13 années en tant que membre13 années en tant que membre13 années en tant que membre13 années en tant que membre13 années en tant que membre13 années en tant que membre13 années en tant que membre13 années en tant que membre13 années en tant que membre13 années en tant que membre13 années en tant que membre
 
Homme

Age : 59 ans
Messages : 187
Inscription : 10 Nov 2005, 08:04
Localisation : Céret 66400
Jeu TR favori : Tomb Raider 1

Records Arcade : 0

Précédente

Retourner vers Cercle des Poètes - Fans Fictions

 


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vus
    Dernier message

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités

Booste le trafic de ton forum